Acquittement de Gbagbo / Simone Gbagbo : "celui qui n’est pas content, tant pis pour lui"

Yaoyannick258

Simone Gbagbo a du punch. Et ce ne sont pas ces 7 années de prison qui vont ébranler cette femme politique. Avec la libération de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé, elle retrouve de la voix. Et demande aux détracteurs de son époux de rentrer dans les rangs.

L’ex-première dame de Côte d’Ivoire veut savourer pleinement la victoire judiciaire de son époux Laurent Gbagbo et de son fils Charles Blé Goudé à la CPI. Aussi n’entend-elle pas s’encombrer des opinions dissidentes sur l’acquittement prononcé par la Cour Pénale Internationale.

« Celui qui n’est pas content, tant pis pour lui« , a martelé Simone Gbagbo qui estime que « ce procès n’aurait jamais dû avoir lieu. Ce procès est un procès de la honte. Et comme il n’aurait jamais dû se tenir, il s’est terminé selon la volonté de Dieu(…).

Selon elle, l’histoire retiendra dans ses annales qu’ « un chef d’État de Côte d’Ivoire qui n’avait aucun pouvoir, aucune puissance a vaincu(…) On a raison de se réjouir. Celui qui dit qu’il n’est pas content, tant pis pour lui. Nous sommes heureux et nous sommes dans notre droit d’être heureux. Un grand pas a été franchi. »

Simone Gbagbo qui se réjouit du fait que ce procès soit terminé dénonce, tout de même, le fait qu’il a « pris dix ans de notre vie pour rien ». Finalement, « Le diable a été vaincu, il a mordu la poussière », a indiqué Simone Gbagbo devant des femmes de sa région venues lui rendre visite.

voilà notre source :https://youtu.be/BI6xv0TnDn0

Yaoyannick258 operanews-external@opera.com