Traffic de drogue : le parcours d'une importante quantité de drogue saisie donne froid dans le dos

Assibena

Ces dernières semaines ont été très particulièrement riches en données liées à des saisies de stupéfiants en Côte d'Ivoire et dans la sous-région ouest-africaine.

D'abord une tonne de stupéfiants a été saisie dans le quartier huppé d' Angré, puis 7 autres tonnes à Koumassi selon plusieurs médias. Ce jour, l'on apprend via le site koaci.com, une saisie de 17 tonnes de cannabis au Niger dont l'itinéraire reste très hallucinant. Selon le site koaci, l'Office Central de Répression du Traffic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) au Niger a saisi cette importante quantité de drogue et interpellé 13 personnes. Notre source révèle que ce produit illicite, a transité par le Liban, le Togo puis transporte par un camion d'immatriculation béninoise pour être acheminé à Niamey.

(Image d'illustration)

Vu l'itinéraire de cette importante quantité de stupéfiants, la question des contrôles rigoureux au niveau des frontières des différents pays de transit de ce produit suscite des interrogations. Qui n'a pas fait son travail ? Y-a-t-il des complices dans ces pays concernés ? Il faut faire barrage à ce commerce illicite pouvant rendre nos pays des narco-Etats.

( Image d'illustration)

La circulation de la drogue devient de plus en plus inquiétante. Une sous-région qui est déjà confrontée à la question du terrorisme, est inévitablement en train d'être confrontée au traffic de stupéfiants.


As. B

Assibena contact@operanewshub.com