Le Burkina Faso pourrait solliciter "Wagner" pour lutter contre les groupes armés djihadistes

News Hub Creator

L'une des raisons majeurs avancées par les mutins d'avoir renversé l'ex- président du Burkina Faso, Rock Marc Kaboré, est que celui-ci est accusé par une grande partie de la population excédée par la violence d'être "incapable" de contrer les groupes djihadistes.

L'on se souvient de l'attaque du poste de gendarmerie d'Inata, dans le nord du pays, survenue le dimanche 14 novembre 2021 qui a provoqué des manifestations dans les rues.

Au Burkina Faso, 2021 a été une année difficile tant les attaques terroristes se sont multipliées dans le pays faisant des centaines de morts et plusieurs déplacés.

Aujourd'hui, force est de constater que depuis la présence de "Wagner" au Mali,l'on assiste à une montée en puissance des forces armées maliennes (FAMA) qui ne cessent d'infliger de cuisantes défaites aux groupes djihadistes.

Celà dit, à l'instar du Mali, la junte militaire au Burkina Faso pourrait nourrir l'idée de diversifier ses partenaires en matière de lutte contre le terrorisme.

La sollicitation de la société privée paramilitaires russe "WAGNER" n'est pas à écarter surtout que le Burkina Faso et le Mali partage une longue frontière.

News Hub Creator contact@operanewshub.com

Home -> Country