NCI / "La télé d'ici": Cheick Yvhane déjà en colère!

News Hub Creator

Depuis la libéralisation de l'espace audiovisuel en Côte d'Ivoire, de nouvelles chaînes de télévision émettent, ces derniers temps, pour le bonheur des téléspectateurs. Au nombre de ces chaînes, figure NCI, avec son émission quotidienne, du lundi au vendredi, "La télé d'ici", présentée par Cheick Yvhane.

Le 26 juin 2020, l'émission avait pour thème: "Le hip-hop au féminin". A cet effet, l'animateur recevait sur le plateau les rappeuses ivoiriennes Nash, Priss'K, Oprah ainsi que l'agent d'artistes Nesmonde Dokui, évoluant dans le milieu. Bien entendu, les échanges ont tourné autour de la place de la gent féminine dans l'univers du rap en Côte d'Ivoire. Les invités se sont attelées à partager leurs expériences artistiques de l'environnement, parfois hostile, dominé par les hommes.

Relativement à cet entretien à bâtons rompus avec ces jeunes dames, un fait a tout de même attiré notre attention. C'est que, tout au long de l'émission, Cheick Yvhane n'a cessé d'envoyer des piques à ses invités, surtout à Priss'K qui, de guerre lasse, a fini par s'en plaindre. "Je ne sais pas pourquoi tu m'attaques", avait-elle protesté. Loin de se laisser émouvoir par ces plaintes justifiées, le tout aussi jeune présentateur a continué à surfer sur des questions teintées d'ironie, avec son sourire moqueur; ce sourire moqueur qui allait bientôt se transformer en rictus.

Comme il est de coutume, "La télé d'ici" s'achève avec la prestation en live d'un artiste ou groupe d'artistes. C'est dans ce cadre que, l'une des invités du jour, en l'occurrence, Oprah, a eu à se produire. Il faut noter que cette jeune rappeuse a été révélée, il y a quelque temps, par la radio Nostalgie. Contre toute attente, on a eu droit à une piètre prestation, une production médiocre, qui a mis Cheick Yvhane dans tous ses états. Lui qui était habituellement si prompt à féliciter les artistes, en fin d'émission, après leur prestation live de qualité, à travers sa célèbre expression anglaise "Good job", s'est tout simplement terré dans son coin. C'est en vain qu'on a attendu Cheick Yvhane, aux côtés d'Oprah, pour clore l'émission; une attitude qui sonne comme un désaveu à la rappeuse à la prestation de moindre qualité, un blâme qui ne dit pas son nom.

Si la colère du présentateur-vedette de "La télé d'ici" se justifie, à plus d'un titre, on est tout de même tentés de se demander comment s'opère le choix de l'artiste qui doit prester dans cette émission. Est-ce que les répétitions, avant le Jour J, sont évaluées pour se rendre compte si l'artiste est à la hauteur ou pas de la prestation en live? Autant d'interrogations qui s'imposent dans la mesure où le paysage audiovisuel est très concurrentiel. NCI a donc tout intérêt à faire montre d'un peu plus de professionnalisme si elle ne veut pas demeurer la cinquième roue de la carrosse. Au passage, soulignons que le teasing avec les femmes rurales invitant les ivoiriens à "télévivre" la Côte d'Ivoire avec NCI, est de moindre qualité, rien qu'à voir l'image qui est terne, voire floue.

En définitive, on retiendra que l'émission du 26 juin 2020 de "La télé d'ici" s'est achevée en queue de poisson. En face, le même jour, les programmes de LIFE TV démarraient en fanfare! La bataille de l'audimat s'annonce ainsi impitoyable!


The best of the best

News Hub Creator contact@operanewshub.com

Home -> Country