«Si je prends un enseignant qui ne sait pas lire, je porterai plainte contre lui», Assalé Tiemoko

KamB.jr

(Crédit: Tiemoko Antoine Assalé officiel)

Suite à sa publication du jeudi 08 juillet qui continue de susciter des réactions, Assalé Tiemoko revient à la charge ce samedi 10 juillet et menace.

En effet, Assalé Tiemoko reste ferme sur ses propositions. Il faut faire l'audit des enseignants du primaire recrutés de 2000 à 2020 et retirer les “analphabètes”. Et comme si cette proposition ne suffisait pas, Assalé Tiemoko menace de porter plainte contre tous les enseignants de sa commune ( Tiassalé) qui ne savent pas lire et sont incapables de faire une phrase correcte.

«En tant que maire donc chargé par la loi de la gestion de l'école primaire dans ma commune, j'ai le droit d'en parler. Et si je prends dans ma commune un enseignant qui ne sait pas lire, qui ne sait pas faire une phrase correcte, je porterai plainte contre lui pour mise en danger de la vie et de l'avenir d'autrui.

En 2015-2016, un enseignant a été affecté dans mon village, AFFIKRO. Cet enseignant, était sourd et n'entendait pas un traître mot de ce que les enfants disaient. 

Au moment où j'écris ces lignes, cet enseignant qui s'est retrouvé hors d'Affikro suite à nos plaintes, continue peut-être d'enseigner (quoi), ailleurs.»,s'est-il exprimé


KamB.jr

KamB.jr contact@operanewshub.com