Dès son arrivée, l'ex président Gbagbo clarifie sa position : " je suis votre soldat "

Paullevigerod


Le moindre qu'on puisse dire est que l'ex président Laurent Gbagbo n'est pas revenu en Côte d'ivoire pour aller croiser ses bras à Mama.

C'est du moins ce qu'il a montré à ses partisans lorsqu'il a pris la parole en s'adressant au secrétaire général du parti Assoa Adou en ces mots : " Je suis votre soldat ".

Il va s'en dire que l'homme est venu pour poursuivre le combat là où il l'a laissé. Cette bataille passe nécessairement pas la solidification de la base qui est en proie à une division criade.

Le Front Populaire ivoirien est à la croisée des chemins et les différends qui minent le parti ont laissé d'énormes séquelles qui pourraient lui être préjudiciable.

L'arrivée du patron des lieux devrait contribuer à mettre de l'ordre dans la maison et redonner au parti son lustres datant.

Le chemin est encore long et semé d'embûches, si le FPI veut reprendre sa place dans l'arène politique il devrait redoubler d'efforts.

Paullevigerod contact@operanewshub.com