Nalvany entame une grève de la faim

Schtroumpfgrognon

Navalny entame une grève de la faim en prison et demande un médecin

Insistant sur une consultation d'un médecin, Alexeï Navalny détenu en prison a déclaré sur son Instagram ce 31 mars qu’il entamait une grève de la faim. D’après lui, il souffre de douleurs au dos et à la jambe, alors que le Service fédéral russe d'exécution des peines (FSIN) a estimé que son état de santé était stable et satisfaisant.

L’opposant russe Alexeï Navalny a fait savoir ce mercredi 31 mars sur son compte Instagram qu’il entamait une grève de la faim en prison, où il se trouve actuellement, et demande qu’un médecin lui soit envoyé.

«J'ai fait une grève de la faim pour faire respecter la loi et faire venir un médecin»,  écrit-il .

D’après lui, il souffre de douleurs dans le dos et la jambe. En outre, il a évoqué une absence de soins dans la prison. La semaine dernière, les avocats de l'opposant ont déclaré que sa santé s'était détériorée dans la colonie.

De son côté, le Service fédéral russe d'exécution des peines (FSIN) a fait savoir que, selon les résultats de son examen médical, l’état de santé de Navalny était considéré comme stable et satisfaisant.

La situation de Navalny discutée par les dirigeants

Mardi, Vladimir Poutine a eu une conversation téléphonique avec les dirigeants allemande Merkel et français Macron, où ils ont évoqué entre autres les relations entre la Russie et l'Union européenne. Quand le dossier d’Alexeï Navalny a été soulevé par ses interlocuteurs, Vladimir Poutine a donné des explications appropriées sur les circonstances objectives de l'affaire.

Affaire Navalny

En 2014, l'opposant et blogueur Alexeï Navalny avait été reconnu coupable d’escroquerie dans l’affaire Yves Rocher et condamné à 3,5 ans de prison avec sursis. Il devait donc se faire enregistrer par le FSIN deux fois par mois jusqu'au 29 décembre 2020. Pour avoir violé cette condition à plusieurs reprises - entre temps il suivait un traitement à Berlin - et ne pas en avoir informé le FSIN, le 29 décembre Alexeï Navalny a été mis sur la liste fédérale des personnes recherchées.

En 2020, Alexeï Navalny avait été arrêté à l’aéroport de Moscou à son retour d’Allemagne. Ensuite, le 2 février dernier, la justice russe a remplacé sa peine avec sursis par de la prison ferme pour deux ans et huit mois, suite à la violation par l'opposant des conditions de son contrôle judiciaire. Une sentence finalement ramenée à deux ans, au regard du temps déjà passé en résidence surveillée et détention provisoire.

Schtroumpfgrognon operanews-external@opera.com