😱😱Les Monstres de rivières effrayants que vous ne croyez pas exister😱😱

Naki2Ï€


Depuis l’arapaïma d’Amérique du Sud, jusqu’à la terrifiante salamandre géante du Japon, voici les monstres des rivières effrayants !


L’arapaïma ou Piraruco : roi de l’Amazonie



dans une contrée marécageuse si difficile d’accès que les habitants ne s’y sont pas rendus depuis plusieurs dizaines d’années. Que diriez-vous de vous y rendre pour y pêcher, accompagné d’un guide et de votre ami de voyage ?

Si vous êtes courageux, vous accomplirez cette traversée périlleuse sans trop de dommages, durant de très longues heures. Mais vous vous ferez mordre par toutes sortes d’insectes et de fourmis.

Si vous avez de la chance d’atteindre les rives du lac avant le coucher du soleil, vous pourrez même pêcher dans cette eau qui cache un poisson étonnant et de grande taille. Ce poisson, c’est l’arapaïma.


Le plus gros poisson d’eau douce de toute l’Amérique du Sud


Vous voilà sur le lac, à bord d’un canoë, vous avez lancé votre ligne et vous attendez patiemment. Si c’est l’arapaïma qui mord à l’hameçon, alors vous devez faire preuve de robustesse et de vigueur, car ce poisson peut mesurer jusqu’à 5 ou 6 mètres, et peser 300 kg !


La stingray, la raie géante



En 2009, des biologistes du Nevada, financés par National Geographic, avaient entrepris de mener une expédition en Asie du Sud-Est, pour voir de plus près la faune aquatique des eaux douces. En particulier la raie d’eau douce géante, peu connue, malgré son envergure impressionnante.

Dans le Mékong, Ian Welch, un des pêcheurs de l’équipe scientifique, réussit à en capturer une, et non des moindres ! Ce spécimen gigantesque, de forme circulaire, mesurait plus de deux mètres de longueur et de largeur. Cependant, sa queue était coupée, et si poisson avait conservé membre, il aurait été deux fois plus grand !

Ce poisson terrifiant a dû enthousiasmer les chercheurs


Mais ils ne l’admirèrent pas longtemps, puisqu’ils le relâchèrent peu d’instants après l’avoir marqué, afin de mieux connaître son comportement.

Malheureusement ce même monstre de rivière effrayant sera pêché quelques mois plus tard, sans que les chercheurs aient pu l’étudier à fond, ni même le peser. Selon leurs estimations, cette raie géante devait peser plus de 350 kg, ce qui aurait fait d’elle le plus gros poisson d’eau douce du monde


L’alligator garpique


Dans les rivières d’Amérique du Nord vit une espèce de poisson effrayant qu’on nomme l’alligator garpique, qui ne passe guère inaperçu, car il peut atteindre les 3 mètres et peser plus de 100 kg.

La mâchoire et la denture de l’alligator garpique sont en tout point similaires à celles des reptiles. Carnivore, ce prédateur se nourrit principalement d’oiseaux, de crabes et de poissons.


Un poisson terrifiant et atypique


Quand il est affamé et devant sa proie, il l’aspire avec une rapidité extraordinaire. Quelques millisecondes lui suffisent pour absorber entièrement sa pâture, et la serrer entre sa double rangée de crocs. Cependant, ses caractéristiques singulières ne lui procurent pas seulement des avantages.

En effet, à cause de sa taille et de son aspect curieux, l’alligator garpique est victime de surpêche, et depuis un demi-siècle leur nombre est en nette diminution.

Naki2Ï€ operanews-external@opera.com

Opera News Olist