Que manger et boire quand on allaite ?

komenan.S

Le lait que vous donnez à votre bébé ne dépend pas directement de ce que vous mangez. Aux quatre coins du monde, les mères qui allaitent produisent le même lait, avec des façons de se nourrir différentes… Il y a cependant quelques règles nutritionnelles à respecter.

Produire 800 ml de lait chaque jour nécessite de l’énergie. Cela implique aussi de se nourrir correctement et de manger une grande variété d’aliments nutritifs non gras pour être sûre de consommer les nutriments nécessaires.


Dans votre assiette, pensez aux protéines(poissons, viandes, œufs, légumineuses), continuez à prendre 3 à 4 produits laitiers par jour, dont toutes sortes de fromages et des fruits à coques, eux aussi riches en calcium. Consommez des matières grasses variées (beurre, huiles végétales) pour enrichir votre lait en acides gras essentiels, et notamment en oméga-3 (dans les poissons gras, l'huile de noix, les algues...).

Idéalement, optez pour des aliments bio, afin de limiter autant que possible les polluants, dont certains pourraient passer dans votre lait (pesticides, métaux lourds....). Pour les métaux lourds, limitez votre consommation de poissons prédateurs, qui en accumulent davantage du fait de leur place au sommet de la chaîne alimentaire aquatique.


Mangez des fruits et légumes. Certains donnent une saveur un peu forte au lait (ail, asperges, chou), le moyen peut-être d’habituer en douceur le bébé aux goûts variés de sa future alimentation.

Attention aux aliments trop forts !


Mais il se peut qu’un bébé, au palais particulièrement sensible, refuse le sein si sa mère a mangé un aliment au goût très prononcé qu’elle n’a pas pour habitude de consommer, comme l’ail. Reste que seul le fait de tenir un carnet alimentaire au quotidien vous permettra de vous assurer qu'il s'agit bien du goût de votre lait que bébé n'apprécie pas, ou si c'est tout autre chose (difficultés de succion, maladie...).

87 % du lait maternel est constitué d’eau. Une eau qui provient en partie de l’eau que vous absorbez. Pour rester bien hydratée,  buvez chaque fois que vous avez soif. C’est la seule nécessitée de votre régime.

De 1,5 à 2 litres par jour


L’allaitement déclenche, vous le constaterez, un fort phénomène de soif. Il est bien de répondre à ce besoin en buvant plus que d’habitude. Les professionnels de santé recommandent aux mamans de boire minimum entre 1,5 à 2 litres(eau, bouillon, jus de fruits) par jour pendant la période d’allaitement. Il est également conseillé d’avoir une bouteille d’eau à portée de main lorsque vous vous préparez à donner le sein à votre enfant.

komenan.S operanews-external@opera.com