A la Découverte des us et coutumes en pays Wê

Petitpimentwemedia

D’une façon littérale quand on parle de la société, on parle des relations sociales. C’est l’ensemble de personnes qui se réunissent habituellement en raison d’affinités de classe. C’est aussi un état particulier à certains êtres vivants, qui vivent en groupes organisés. C’est l’ensemble des personnes entre lesquelles existent des rapports organisés (avec institutions, sanctions, etc.). Ces relations sont régies par certains usages, traditions selon le pays et le milieu ; ce sont les us et coutumes.

dans un village situé à 7 km de la ville de Bloléquin précisément dans le village de bledy dieya on a :

le "BLAHA "en langue guéré qui signifie mouton, est un matériel fait à base de peau de mouton d’où son appellation. Une fois porté, ce casque traditionnel donne une force surnaturelle pour labourer ou semer des champs de grandes superficies en un temps record.

Effet, les femmes sont organisées au sein d’un groupe traditionnel de semeuses dirigé par Tagninon Mariata porteuse du Blaha. Ces femmes défient de grandes superficies pendant les semences champêtres.

Le nom" Blaha" est relatif au casque fait de peau de mouton porté par la leader du groupe. Une fois ce matériel porté sur sa tête, cette femme est investie d’une force surnaturelle qui lui permet de labourer un champ malgré sa superficie dans un temps record. 

Pour cela, le blaha est surnommé "Tuihi" en langue guére qui signifie ( buffle) pour sa ténacité et son énergie au travail. Elle est aidée dans sa tâche par les femmes qui l’accompagnent parmi lesquelles il y a des chansonnières dont Djihi Madeleine est la tête de fil, qui font des incantations pour invoquer les ancêtres des semailles.

Une fois au champs, ces femmes ne croquent pas de la cola précepte à respecter pour la fluidité du travail.

Quelque soit le périmètre du champs à semer, le" Blaha" et son groupe ne remettent jamais à demain un champs déjà entamé le jour.

Ce pendant ,Les traditions ont une valeur pour notre vie, parce qu’elles la rythment et que cela aide à construire notre identité. Les traditions familiales nous donnent le sentiment d’appartenance à une famille et donc une sécurité. Fortement chargées d’émotions, ces traditions jalonnent notre vie...

Petitpimentwemedia operanews-external@opera.com