Au domicile de Sangaré, Gbagbo parle d’Affi : "Il a pleuré à chaudes larmes comme un enfant"

Ivoir'Soir.net

L’ex-président Laurent Gbagbo a livré un témoignage quelque peu problématique sur Pascal Affi N’Guessan, président légal du FPI, dont il réclame la présidence (au niveau des GOR), le jeudi 1er juillet 2021, à l’occasion de l’hommage qu’il a rendu à son défunt compagnon, Aboudramane Sangaré, mort en novembre 2018, alors qu’il étaient en prison à la CPI.

Laurent Gbagbo a confié devant les témoins présents, que « c’est Sangaré qui a fait nommer Affi N’guessan », en qualité de Premier ministre, en octobre 2000, après la présidentielle qui l’a opposé au Général Robert Guéi.

« Quand nous avons été élus président de la République, je dormais au quartier général de campagne parce que nous avions peur d’être agressés si nous rentrions la nuit. Un jour j’ai appelé Sangaré pour dire je le proposais au poste de Premier ministre. Il a refusé », a confié Laurent Gbagbo, devant les parents de son ancien compagnon, aussi appelé « gardien du temple » du FPI. 

« Sangaré m’a demandé de faire la promotion des jeunes cadres qui étaient avec nous. Je lui ai donc dit de me proposer une personne. Il m’a donné deux noms. Celui de Mamadou Koulibaly et de Pascal Affi N’guessan », a encore révélé l’ex-prisonnier de la CPI, qui est rentré en Côte d’Ivoire, il y a exactement 15 jours. 

« Je lui ai donc dit comme Affi N’guessan a été son directeur de cabinet et directeur de campagne, il était normal de prendre Affi N’guessan parce qu’il connaissait sa vision de travail. C’est ce qui a été fait. J’ai donc dit à Sangaré de porter la nouvelle au concerné lors d’une réunion que nous tenions. Et c’est ce qui a été fait. », a encore dévoilé Laurent Gbagbo.

Avant de déclarer, avec le sourire : « Quand Sangaré a donné la nouvelle à Affi N’Guessan, il a commencé à pleurer à chaudes larmes comme un enfant. J’ai donc dit à Affi arrête de pleurer, va t’habiller et va pour la passation des charges avec le Premier ministre Seydou Diarra. Je suis fier de Sangaré mais je suis triste ».

Ivoir'Soir.net contact@operanewshub.com