Audit des structures d'Etat : le retour D'ADO, le technocrate des années 90

Faba

Dans les années 90, le 1er président de la République côte d'ivoire, son excellence FÉLIX HOUPHOUET BOIGNY faisait appel à un jeune technocrate inconnu pour redresser l'économie du pays qui connaît une conjoncture. Ce jeune technocrate, ALLASSANE OUATARA, va se mettre au travail, en tant que cordinateur du comité inter ministériels de redressement économique et ensuite en tant que 1er ministre de la côte d'ivoire.

Nous sommes tous témoins qu'à cette époque, OUATARA mis fin à la gabegie, à la corruption, à l'absentéisme.

OUATARA a montré que le pays pouvait être dirigé de la plus belle manière. Cette prouesse ne lui a fait que des amis. Dans son propre camp PDCI il a été combattu certains cadres pour avoir mis fin à leurs privilèges.

L'homme politique ALLASSANE OUATARA qui a été élu président de la République de Côte d'ivoire en 2010 pour mille et une bonnes raisons, a levé un la main. Il a nommé des cadres du RDR et du PDCI à la tête des structures d'état. Ces cadres se sont en donnés à cœur joie à la malversation, à la corruption. Pour eux, leur dévouement et leur militantisme pouvaient les mettre à l'abri de toute mauvaise surprise.

ALLASSANE OUATARA en lançant cette opération main propre, vient de reprendre sa place dans le cœur des ivoiriens. Le Ouatara travailleur, intègre et homme d'honneur, nous le retrouvons après 30ans.

Il y a certains cadres dont les structures sont auditées comprendront que quelque soit leur dévouement, OUATTARA le technocrate ne leur donnera un chèque en blanc pour la malversation

Faba contact@operanewshub.com