Doumbia Major dénonce des chansons qui encouragent le viol, voici ceux qu'il accuse

News Hub Creator

Quelques temps après l'affaire de viol sur la télévision, Nouvelle Chaîne Ivoirienne (NCI), qui a défrayé la chronique en Côte, Docteur (Dr) Doumbia Major, Enseignant Chercheur en Sciences du Langage à l'Université Felix Houphouët Boigny d'Abidjan, un des acteurs politiques en Côte d'Ivoire, revient sur cette pratique illicite en dénonçant certaines chansons comme facteur d'encouragement dont certains médias en font des diffusions.

Pour illustrer ses propos l'enseignant chercheur est allé jusqu'à citer certains titres qu'il classe dans la catégorie des morceaux qui encouragent la pratique du viol dans une publication sur sa page Facebook "Doumbia Major" le lundi 04 Octobre 2021.

Face à la situation, Doumbia Major se pose la question de savoir à quoi servent les instances de régulation de l'audiovisuel, si on ses morceaux sont joués sans aucune réaction sur des radios d'audiences publiques, qui ont une forte influence sur la société.

Voici l'intégralité de son tweet dans lequel il dénonce et accuse :

<< Tu connais pas prix de Loboutin, mais tu as porté, tu connais pas prix de Moet ...moi je ne tape jahin poto...

Voici des chansons qui encouragent au viol et qui passent sur des radios d'audiences publiques et après on fait semblant d'être étonné ou de s'offusquer quand le viol est banalisé dans notre société.

On se pose la question de savoir à quoi servent les instances de régulation de l'audiovisuel !>>

Cette sortie de Doumbia Major s'apparente à une interpellation de ces structures de régulation et pourrait contribuer à freiner cette pratique très malsaine dans la société.

Bassira.

News Hub Creator contact@operanewshub.com

Home -> Country