Le poste de vice-président en attente du retour du PDCI au sein du RHDP ?

HenocleVeinard

Le premier vice-président qu'a connu la Côte d'Ivoire dans son histoire fût Daniel Kablan Duncan, un mystère entoure toujours son départ soudain de son poste. Le transfuge du PDCI-RDA, a été nommé en janvier 2017, en application de la constitution de la troisième république. Auparavant, le poste de premier ministre était promis au PDCI. Depuis la transformation du RHDP en parti politique en 2018, le principal allié du RDR, le PDCI a quitté le navire. Ce départ a entraîné un important bouleversement au niveau des cadres qui ont dû choisir entre resté au sein de la majorité présidentielle ou resté fidèle à leur parti d'origine et rejoindre l'opposition.

Le PDCI est sorti frustré du RHDP

La main tendue du président Ouattara à Konan Bédié et au PDCI vise clairement à renouer avec ce parti historique qui représente le mieux l'héritage politique du père fondateur Félix Houphouet Boigny. L'argument du partage de pouvoir, avec à la clé le poste de vice-président et bien d'autres postes, séduit déjà certains cadres du PDCI. Cependant, il paraît improbable de voir Konan Bédié et Alassane Ouattara réparti à nouveau dans une alliance politique. En effet, le PDCI est sorti du RHDP avec une importante frustration. Le soutien à Alassane Ouattara au second tour de la présidentielle de 2010 contre Laurent Gbagbo, l'appel de Daoukro en 2015, laissant ainsi un boulevard au président Ouattara. Le PDCI a estimé mériter une meilleure reconnaissance de la part du président Ouattara après avoir apporté un soutien sans faille a ses deux élections présidentielles.

Le joker de la vice-présidence au cas où...

Le directeur exécutif du RHDP, Adama Bictogo, a déclaré que 2025 se prépare maintenant. Alors qu'un changement constitutionnel, permettant de ramener la limitation d'âge à 75 ans pour candidater à la présidentielle, est de plus en plus évoquer. De nouveaux rebondissements ne sont pas à exclure. Le parti au pouvoir garde précieusement son joker de la vice-présidence, au cas où Konan Bédié et Laurent Gbagbo n'arrivent pas à unir l'ensemble de l'opposition. Dans tous les cas si rapprochement il doit y avoir entre le RHDP et le PDCI cela devrait avoir lieu avec de nouvelles têtes dirigeantes et non les deux leaders actuels.

H.L.V

HenocleVeinard contact@operanewshub.com

Opera News Olist
Home -> Country