Assoa Adou parle de Gbagbo comme "président du Fpi" c'est de la provocation selon le clan Affi

GALLETRICHARD

Par richard Gallet


Simple amagalme ou volonté réelle d'affirmation? Dans un communiqué livré sur sa page officielle Facebook, Assoa Adou anciennement porte-parole du Laurent Gbagbo et secrétaire général de la branche dite GOR a usé du terme " Président du Front populaire ivoirien ", en parlant de son mentor. Dans cette note rendue publique, l'ancien ministre de la défense sous Laurent Gbagbo faisant mention de la visite que devrait effectuer ce dernier à Daoukro chez l'ancien président Henri Konan Bedié, le 10 et 11 de ce mois a, sans autre forme de procédure, utilisé le terme de " Président du Fpi ".


" Le président du Front populaire ivoirien, son excellence Laurent Gbagbo, rendra une visite, le samedi 10 juillet 2021, à son aîné son Excellence M. Henri Konan Bedié, président du PDCI-Rda, à sa résidence de Daoukro, dans la région de l'Iffou, à l'Est de la Côte d'Ivoire ", écrit-il sur sa page Facebook. De tels propos ont suscité la réaction de l'ex Directrice de Rfi et alliée d'Affi N'guessan, Geneviève Goëtzinger qui a tenu à le faire savoir à travers un tweet.

À en croire l'ex-journaliste, Assoa Adou donnerait ainsi dans le déni en refusant à Affi N'guessan le titre de président du Fpi. Assoa Adou est " en pleine confusion ou provocation" estime-t-elle tout en le rappelant à l'ordre et l'inviter à rectifier le tir.


Le communiqué du Secrétaire général de l'Eds a remis au grand jour les tensions entre les deux clans rivaux. Depuis la fin de règne de Laurent Gbagbo, le Front populaire ivoirien est miné par des dissensions internes. Entre partisans de Laurent Gbagbo et d'Affi N'guessan, la bataille pour le contrôle du parti à la rose n'a pas encore livré verdict.


Like et laisse un commentaire

GALLETRICHARD contact@operanewshub.com