Effrayant: ce "gbaka" sans phares ni plaque d'immatriculation roule à tombeau ouvert en pleine nuit

News Hub Creator

Ce samedi 21 mai 2022, la ville d'Abidjan a été le théâtre de fortes pluies. Ces pluies ont plus ou moins rendu les chaussées des différents artères de la capitale économique glissantes. Néanmoins, cela n'a pas empêché un chauffeur de "gbaka" de rouler à une vitesse ahurissante, provoquant ainsi une grosse peur chez les passagers à bord de son véhicule. Que s'est-il réellement passé ce samedi 21 mai 2022 aux environs de 19h30 sur la route du zoo ? Un gbaka sans phare arrière ni plaque d'immatriculation embarque des populations au niveau du carrefour williamsville pour les conduire précisément à Abobo samaké. Les passagers, loin de se douter de l'incivisme exagéré du chauffeur, vont s'installer dans ce véhicule déjà en piteux état. Et pourtant, grande fut leur surprise de voir ce gbaka dont la portière arrière était fermée par un simple élastique (le système de fermeture d'origine étant défaillant) rouler à tomber ouvert en pleine nuit. Que de frayeur dans ce véhicule qui affichait fièrement sa rouille et son odeur de moisissure. La peur se sentait sur les visages des passagers qui supliaient ce chauffeur d'aller doucement. Chose qu'il n' écouta pas. Il n'avait qu'un seul objectif : avaler des kilomètres avec sa vieille guimbarde. Heureusement que nous sommes descendu de ce véhicule sain et sauf ! Nous ne pouvons que remercier le Seigneur Jésus-Christ !

Chers lecteurs, que pensez-vous de l'attitude de ce chauffeur de "gbaka"?

News Hub Creator operanews-external@opera.com

Home -> Country