Gbagbo à Mama et Blouzon / les pickpockets ont aussi fait la fête : plusieurs vols signalés

Yannick_LAHOUA

Scènes d’hystérie collective et joyeuse. Des cris, mais aussi des larmes de joie mal contenues pour un événement que beaucoup ne prévoyaient pas. Des jeunes, des femmes, des enfants et des vieillards qui se roulent par terre pour laisser éclater leur immense bonheur.

De nombreux jeunes gens, filles et garçons, chargés d’assurer la sécurité et le maintien d’ordre qui se transforment qui en preneurs de vue à balancer sur les réseaux sociaux, qui en simples curieux hypnotisés et cherchant à être les premiers à fixer ou à apercevoir le «Woudy-Tihi» (Super Garçon, en langue bhété) sortant de voiture. c’était la mêlée à grande échelle pour ce retour de l'enfant prodigue à la maison. Laurent Gbagbo a eu droit à un retour dans une liesse phénoménale.

Malheureusement, les pickpockets se sont invités à cette fête populaire. En plus du confrère, Marc Atigan, reporter à Abidjan.net, qui s'est vu dépossédé son téléphone portable et son appareil photo par des quidams plusieurs autres personnes ont été victimes de vol. Personne ne pourra jamais évaluer la quantité de téléphones portables, smartphones, et de porte-monnaies soutirés à leurs propriétaires, ce dimanche 27 juin 2021 dans les ambiances électriques et autres bousculades provoquées par le passage du président Gbagbo dans les villes traversées ou par ses escales à Blouzon et Mama.

Même dans le village natal de l’ancien président de la République de Côte d’Ivoire, les petits voleurs s’en sont donné à cœur joie. Plusieurs personnes ont été délestées de leurs porte-monnaies contenant argent, pièces d’identité et/ou permis de conduire, effets personnels. D’autres se sont fait subtiliser leurs portables sans même sans rendre compte. Malgré tout, faut-il le signaler, la fête a été belle !


Yannick_LAHOUA

Yannick_LAHOUA contact@operanewshub.com

Opera News Olist