Des hommes transportant des ossements et et un crâne humain interpellés par la police

Fatogoma

Un chauffeur de taxi et ses passagers ont été arrêtés par la police le 7 avril 2021, à 22h dans le district d'Ayensuano (région à l'est du Ghana). Ils transportaient des os et un crâne humain qu'ils allaient remettre à un féticheur, indique le journal local Kasapa News sur son site Kasapafmonline.com. Selon le chef de la police du district, A. Isaac et ses deux complices A.D. Okra, 22 ans et A. Nicholas, 20 ans, se dirigeaient vers Kwamekyere. Ils ont été interceptés grâce à une personne anonyme qui a prévenu la police. L'un des occupants du véhicule a tenté de s'enfuir avec un ustensile contenant des objets non identifiables.

La fouille du taxi a permis de découvrir une valise noire contenant des vieux ossements humains. Les suspects ont été soumis à une interrogatoire au cours duquel ils ont révélé qu'ils avaient été envoyés par un homme chez un féticheur dans le village situé dans le district de Kwamekyere. 

La police s'est rendue dans le sanctuaire du féticheur. Mais ce dernier se serait enfui. Néanmoins, en fouillant les lieux ils ont découvert un canari nouvellement enterré. Il contenait un crâne humain avec des insignes fétichistes. 

«La valise avec les os et le canari contenant le crâne ainsi que les deux suspects sont détenus dans le cadre d'une investigation. Des recherches sont en cours pour retrouver les autres complices. Quant aux objets trouvés, ils feront l'objet d'identification», déclare Francis Gomado aux médias locaux. 

Cet incident intervient quelques jours après qu'un jeune homme de 22 ans, I. Larbi, a été arrêté à Onakwase dans le même district. Il avait tué sa compagne, découpé le corps avant de le dissimuler dans un dépotoir. Le suspect a déclaré qu'il l'avait fait dans le but d'un rituel d'argent. 

Selon les médias locaux, plusieurs meurtres ont eu lieu dans le pays, en rapport avec des supposés rituels d'argent. 

Fatogoma contact@operanewshub.com