Guerre en Ukraine : un ex-diplomate Américain craint une "famine massive" en Afrique

News Hub Creator

La guerre en cours en Ukraine, déclenchée par le chef de l’état Russe, Vladimir Poutine dans le but de s’accaparer la souveraineté territoriale de cette ex république Soviétique, soulève une vague d’inquiétude au niveau international quant au risque de famine en Afrique et dans plusieurs autres régions du reste du monde.

A l’origine de cette frilosité, le blocage des exportations de blé Ukrainiens, stockés dans des ports contrôlés par l’armée Russe et les caprices du dérèglement climatique.

En Avril dernier, l’Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture et l’Alimentation (FAO) évoquait dans un communiqué ses craintes selon lesquelles ‘’La faim et la malnutrition pourraient toucher 38.3 millions de personnes d’ici Juin, si des mesures appropriées ne sont pas prises’’, évoquant par ailleurs le risque d’une crise ‘’d’une ampleur exceptionnelle’’. Ce Jeudi 7 Juillet, c’est l’ancien sous-secrétaire d’état Américain aux affaires Africaines, Herman Jay Cohen qui montait au créneau dans un tweet, pour alerter sur les dangers que courent le continent Africain du fait du conflit en Ukraine, sur le plan alimentaire.

‘’Je sens une absence d’urgence de la part de la communauté internationale en ce qui concerne le risque d’une famine massive en Afrique en raison de la combinaison de l’invasion Russe de l’Ukraine et de l’impact négatif du changement climatique sur l’agriculture’’. 45 pays Africains bénéficient des importations de blé en provenance de l’Ukraine et de la Russie qui leur en fournissent au moins le tiers de leurs stocks. Le 15 Mars, le secrétaire général de l’ONU avertissait quant au fait que ‘’la guerre en Ukraine pourrait déclencher un ouragan de famine’’.

Raoul Mobio

News Hub Creator contact@operanewshub.com

Home -> Country