Sans maquillage cette star fait craquer ses fans, saurez-vous la reconnaître ?

Fatogoma

Question à deux sous. Saurez-vous reconnaître cette jeune femme sans fards ? Yemi Alade, bien sûr ! Eh oui... même certains de ses followers les plus fidèles ont dû y regarder à deux fois.

C'est toute naturelle et décontractée, en tee-shirt, que la star nigériane afropop s'est affichée ce mercredi 7 juillet 2021 sur sa page Facebook. Ce qui a surpris agréablement ses fans. «Have a good morning too», a-t-elle écrit, en leur souhaitant une bonne matinée. Le cliché a récolté plus de 65 milles likes en moins d'une heure.

(La chanteuse a posté un joli cliché d'elle sans make up, ce mercredi 7 juillet 2021, depuis son domicile)

La "Yemi Alade Mafia", ses fans ont été emballés par son naturel et l'ont exprimé à travers de nombreux commentaires. «Purée ! Je ne l'ai jamais vue sans maquillage. Tu es plus belle au naturel, franchement !», écrit Didi Dickson. «Joli bébé avec un beau teint», renchérit Chinasa Eva Bertram. Elle est rejointe par Dominic Mulalambuka : «Beau visage Yemi. Merci pour ta musique fantastique. Nous apprécions vraiment tes efforts dans l'industrie musicale. Continue avec le même esprit et souviens-toi toujours de ton Créateur, Dieu», conseille cette dernière. «Tu es encore plus belle», commente Princess Juliet. Les avis sont tous aussi élogieux les uns que les autres. 

Yemi Ebereche Alade, la native d'Abia (au Nigeria) connue à l'international grâce à ses singles "Johnny" (2013) et "Ferrari" (2016) entame bientôt une tournée dans 8 villes américaines et canadiennes. Ce trip musical intitulé "Empress USA Tour", démarre à Berkeley le 21 septembre, et va la conduire successivement à Los Angeles, Las Vegas, North Adams, Toronto, Montréal, New York pour s'achever à Washington le 2 octobre 2021. À en croire la chanteuse, les billets d'entrée se vendent bien.

(Ici, dans une robe rose en duvets, telle une "pink Lady")

Auteure-compositrice et chanteuse, Yemi Alade adore valoriser les parures et tenues ethniques dans ses chorégraphies et aime jouer avec le côté bling-bling.

Elle l'une des rares artistes de l'Afrique anglophone à s'ouvrir à ses collègues francophones, notamment à travers ses featurings. Elle a invité par exemple Dadju sur son titre "I choose you" (2020) ou Angélique Kidjo sur "Shekere" (2021).

(Dans son home studio, Yemi Alade conserve les tableaux que lui consacrent les peintres, depuis plus de 7 ans)

Son quatrième et dernier disque, Woman of steel, qu'elle a passé 3 ans à enregistrer, explore divers sujets : l'amour, la sociopolitique et la pauvreté. Sur la pochette de l'album, l'artiste pose avec une coiffe inspirée du buste de la reine Néfertiti. Telle une impératrice, Yemi règne en monarque dans l'univers musical africain, voire occidental. En témoignent ses invitations dans les festivals européens et ses nombreuses tournées outre atlantique.

En attendant sa tournée américaine, certains de ses singles sont l'objet de challenges de la part de ses fans qui lui envoient les vidéos. Elle les poste régulièrement sur sa page Facebook. Le tout dernier single de Yemi Alade est Turn up, sorti en février dernier.

Fatogoma contact@operanewshub.com