Côte d'Ivoire/ Affaire charte d'éthique du gouvernement : et si le contenu était vulgarisé ?

Assibena

L'équipe gouvernementale Patrick Achi 1er a procédé récemment à la signature d'<< une charte d'éthique >> devant servir comme boussole à l'action à chacun des ministres. Cette charte développe des valeurs telles que la bonne gouvernance, être au service de la République et du peuple, l'intégrité, l'amour de la patrie, la solidarité et la primauté de l'intérêt général.

Considérant cette charte, considérant le ministère en charge de la bonne gouvernance, en se référant à la déclaration du Premier Ministre Patrick selon laquelle, son équipe est une équipe de mission, considérant les propos du Président Ouattara qui ont indiqué que les ministres seront périodiquement évalué, ne serait-il pas opportun pour le gouvernement de mettre à la disposition du peuple, cette charte d'éthique afin que celui-ci puisse cerner les contours de ladite charte et apporter de même son jugement sur les actions gouvernementales ? Hormis les rendez-vous électoraux, amener le citoyen à juger, à participer à la construction de la nation en donnant son avis sur des sujets qui touchent à son bien être apparaissent comme une forme de développement participatif.

Portant à la connaissance du peuple, le contenu de cette charte, le citoyen peut interpeller le pouvoir d'une éventuelle inconduite d'un membre de ce gouvernement, comme ce fut le cas du portail dressé sur une voie publique dans la commune de Cocody par une personnalité de l'équipe Achi. Par exemple, le Président Ouattara a interdit les sirènes, cela est su car il l'a publiquement dit.

Vivement que le.gouvernement vulgarise la charte d'éthique afin que personne n'en ignore le contenu.


As. B

Assibena contact@operanewshub.com