Le remarquable apport du recrutement des enseignants contractuels dans le système éducatif ivoirien

News Hub Creator

Le déficit criard d'enseignants dans le système éducatif ivoirien a obligé le Président de la République de Côte d'Ivoire, SEM Alassane Ouattara à signer un décret pour le recrutement d'enseignants contractuels en 2019. Au nombre de 10300 dans l'ensemble, ces instituteurs, professeurs de collège et de lycée ont reçu une formation accélérée avant d'être affectés dans les établissements scolaires sur toute l'étendue du territoire national, sauf dans le district d'Abidjan.

Une fois sur le terrain, ces maîtres du savoir ont travaillé sans relâche à donner le meilleur d'eux, souvent dans des conditions très pénibles, sans lever le petit doigt pour une quelconque grève. Ils ont tenu des classes à la satisfaction de leurs supérieurs hiérarchiques. Toujours à la tâche, ils ont contribué à la formation du citoyen de demain et ont joué un rôle primordial pour le bien-être de l'école ivoirienne. Cette reconnaissance pour servir rendu à la Nation, leur a valu la signature d'un décret prit par le Chef de l'État, Alassane Ouattara, en juin 2022, pour leur intégration à la Fonction Publique.

Cependant, il nous a plu d'interroger certains encadreurs éducatifs sur le professionnalisme de ces ex enseignants contractuels du PSGouv 2019. Ainsi, pour les Inspecteurs d'établissements primaires et préscolaires, ces ex enseignants contractuels avaient l'amour pour l'enseignement. Ils appliquaient à la lettre la pédagogie et les conseils que nous leur donnons en toute humilité. Leurs élèves les appréciaient au tant dans la dispensation des leçons. Pour tout dire, il n'avait pas de différence avec leurs collègues sortis du CAFOP.

Autre cycle, même son de cloche dans les établissements secondaires. Les chefs d'établissements rencontrés n'ont pas été avares en mots pour exprimer leur satisfaction à travailler avec les ex professeurs contractuels. Ils étaient très assidus dans la dispensation des cours et dans l'animation de la vie scolaire. Pour ainsi dire, la plupart des encadreurs pédagogiques et des chefs d'établissements ont souhaité que les autorités gouvernementales lancent une deuxième phase de recrutement d'enseignants contractuels car le besoin est encore énorme, surtout dans les disciplines scientifiques.

ANGRA Lazare

News Hub Creator contact@operanewshub.com

Home -> Country