Cette Jeune dame perd un œil après l'avoir tatoué (Images)

Coulbas

En dehors de ces artistes qui se convertissent au christianisme de nos jours, il existe un groupe de personnes qui se sont habituées à se faire tatouer les yeux. Cette pratique est connue sous le nom de tatouage scléral.

Ces personnes sont souvent vues soit en public en train de faire des choses qui laissent les autres se poser de nombreuse questions.

Avez- vous déjà rencontré des personnes se font tatouer la sclérotique de l'œil? Voici un exemple pratique à voir et éventuellement à apprendre.

Le tatouage scléral est la pratique consistant à tatouer la sclérotique ou la partie blanche de l'œil humain. Le colorant n'est pas injecté dans le tissu, mais entre deux couches de l'œil, où il s'étale sur une grande surface.

Le processus n'est pas courant. Certaines procédures ont causé une perte de vision, une douleur permanente sévère et la perte de l'œil.

Catt Gallinger est une jeune femme du Canada qui utilise son expérience de tatouage de globe oculaire pour faire réfléchir les gens à deux fois avant de se faire tatouer le globe oculaire.

Dans son cas, la procédure bâclée lui a laissé une vision floue dans son œil gauche et un écoulement violet en sortait.

Gallinger a déclaré qu'elle avait décidé de se faire tatouer le globe oculaire pour qu'elle se sente plus à l'aise dans son corps, mais elle n'avait jamais imaginé que cela finirait par lui coûter la vue.

Peu de temps après avoir coloré le blanc de son œil gauche, la nutritionniste pour animaux de compagnie de 24 ans a été envoyée à l'hôpital, où les médecins ont administré des gouttes antibiotiques.

Malheureusement, les choses ont encore empiré après cela, son œil s'est enflé et après que les médecins aient utilisé des stéroïdes pour soulager ses symptômes, le tatouage s'est figé autour de sa cornée, affectant sa vision et provoquant un grave inconfort.

Ces images ont attiré beaucoup d'attention dans la mesure où de nombreuses personnes y réagissent. La majorité pense que ces images effectivement fausses, et qu'il est impossible de se mettre de tel liquide dans l'œil.

D'autres pensent différemment. Cette catégorie de personnes a estimé que les photos des personnes avec des yeux de couleurs sont réelles, ils ont surtout signifié les risques liés à une telle pratique.

Ils ont également fait valoir que ce que font ces personnes reste et demeure en effet une pratique assez mauvaise et ceux qui pratiquent de telles choses devraient être condamnés par tous ainsi que par la justice de leur différent pays.

Ils estiment qu'en le faisant, ils finiront par l'enseigner au aux plus jeunes de la société. Certains parents risqueraient même de le faire sur leur bébé de peut-être six mois (6 mois).

Ne prenez pas en exemple ces personnes qui exercent ce genre de pratique, notre société africaine copie tout sur les occidentaux. Veuillez sur vos enfants et les jeunes genres autour de vous. Ce monde est méchant et assez dangereux, ils ne vous diront jamais les conséquences liées à un tel acte, seulement soyez prudent.

Coulbas operanews-external@opera.com