Bouaké/ Marche des étudiants en hommage à Marie Josée

News Hub Creator

Portée disparue, depuis le jeudi 18 novembre, la nation toute entière et en particulier la population universitaire de Bouaké espérait la retrouver vivante. Malheureusement, c'est une graine de plus pour l'avenir qui est, encore une fois, perdue. Elle a été retrouvée morte, une semaine après, le jeudi 25 novembre, en état de putréfaction, dans une maison inachevée, au quartier Broukro. Après investigation, le coupable de ce crime crapuleux serait un conducteur de Moto-Taxi, actuellement aux mains de la Brigade Anti-Criminalité (BAC). La population universitaire présente ses condoléances à la famille de la victime.

Ainsi, pour exprimer sa colère vis à vis des autorités et sa compassion envers la famille biologique de la défunte KOUAKOU Amoin Marie-Josée, les étudiants de l'université Alassane Ouattara de Bouaké et tous les syndicats d'étudiants ainsi que le personnel administratif ont entrepris une marche pacifique pour réclamer un certain nombre choses et surtout pour manifester leur soutien à la famille endeuillée. Cette marche s'est faite avec la participation de plusieurs structures de défense de droit de la femme et du UNFPA. Vêtus d' un tee-shirt orange ou des banderoles oranges les étudiants sont sortis nombreux pour rendre hommage à Marie Josée et inciter les autorités politiques et judiciaire à se pencher sur ce fléau qui devient monnaie courant dans la cité, et enfin demander que justice soit faite.

Par ailleurs, la communauté estudiantine invite le gouvernement à prendre d'importantes mesures pour la sécurité urbaine et inter-urbaine. 

De ce fait, la communauté estudiantine propose ce qui suit :

-Le renforcement des dispositifs sécuritaires urbains et inter-urbains, pour favoriser effectivement la libre circulation des biens et des personnes en Côte d'Ivoire ;

-L'assainissement pure et simple du secteur du transport, principalement les taxis-Moto en instituant un "Pass de moralité", avec un numéro identifiant unique et publique, au Commissariat.

-La limitation des heures de circulation des Motos-Taxi comme moyen de transport ;

-La Digitalisation du secteur du Transport et la géolocalisation de tous les moyens de transport terrestre (urbain et Inter-urbain) en Côte d'Ivoire.

News Hub Creator operanews-external@opera.com

Home -> Country