Ce qui se cache derrière certaines femmes claires

LouisCésarBANCE


Ce qui se cache derrière certaines femmes claires, est malheureusement horrible. Certaines, qui furent des anciennes ébènes et qui ont clairci à l'aide de produit, sont présentables uniquement de visage, de façade.


Beaucoup de femmes africaines qui ont eu recours à des produits de dépigmentation nocifs cachent derrière leurs vêtements des vergetures, des rayures, ou en encore des écailles sur la peau, comme si elles avaient été fouettées et marquées de traces indélébiles. Belle de visage avec un teint apparemment éclatant, c'est la face que montrent certaines femmes. Puis un jour un homme, un amant, un mari découvre l'arnaque et la grande supercherie. Déception ! On est tenté de demander la séparation à la découverte d'un corps démoli, abîmé par des produits d'éclaircissement. Bien-sûr que c'est normal de prendre soin de soi, d'entretenir sa peau, la rendre éclatante. Mais avons-nous toujours recours à des produits sans conséquences ? Des produits bio susceptibles de nous cirer sans nous détruire ? Attention à la nocivité.


Hélas, certaines femmes africaines ne sont belles que de façade. Parfois leur intérieure est dédaigneux et elles réalisent combien elles ont eu tort de pousser l'ambition du ''blanchissement'' trop loin. Il y en a dont on ne sait plus par quelle couleur les désigner : rouge, orange, noire, rousse... Tellement elles en présentent une multitude avec parfois des odeurs insupportables.


Ce texte est une alerte contre la dépigmentation. Femme, prenez soin de votre corps de façon naturelle, on ne vous en voudra pas. Mais attention à vouloir devenir des blanches à l'aide de produits qui vous feront plus de mal que de bien. Les hommes veulent épouser des femmes, pas des zèbres.


Louis-César BANCÉ

LouisCésarBANCE contact@operanewshub.com