Le KIKKAR Awards prime l’excellence dans le milieu chrétien en récompensant 9 personnalités

Ethanlepremier

Dans la soirée du samedi 1er mai 2021, c’est dans un hôtel huppé de Cocody que 9 personnalités du milieu chrétien ont reçu leur prix d’excellence pour le travail produit dans la société. La bible ne le dit-elle pas clairement dans Deutéronome 28v13 en disant : « L’Eternel fera de toi la tête et non la queue, tu seras toujours en haut et jamais en bas ». Stimuler l’excellence, tel est le leitmotiv d’Adrienne Naho et son groupe en organisant le KIKKAR Awards.

La soirée se voulait très glamour avec un thème, maximisons le potentiel de Dieu en nous. Le son, la lumière et la beauté étaient au rendez-vous dans ce complexe hôtelier. Les invités aussi collaient parfaitement au décor. On pouvait ressentir l’ombre de l’excellence plané dans l’atmosphère sur des sonorités acoustiques bien choisies.

D’entame de jeu, le commissaire général du KIKKAR Awards a fixé les objectifs de ce rassemblement. Adrienne Naho, car c’est d’elle qu’il s’agit annonçait à l’assemblée que des hommes et des femmes disciple de Jésus Christ méritaient d’être connu, car liant leur foi chrétienne et leur talent pour la gloire de notre Seigneur.

Pour le second orateur, le pasteur Aké M’Bo Martial co-parrain de l’évènement, Dieu lui-même a fait tout dans un esprit d’excellence. A la fin de la création, dira-t-il, Dieu affirme que « c’est très bon ». Pour le pasteur en regardant le monde, nous ne pouvons être convaincus de l’excellent travail de notre SEIGNEUR. Le pasteur va déplorer le fait que dans l’Eglise, l’excellence n’est pas assez visible.

Le prophète Michael Te venu expressément du Burkina Faso, la vision KIKKAR Awards a trouvé un écho favorable dans son cœur et il le souhaite aussi pour l’Eglise de Côte d’Ivoire. Le prophète dira qu’il existe dans le monde deux types de personnes. Ceux qui initient et ceux qui suivent. Le KIKKAR Awards sera le réfèrent dans tout le pays va-t-il clore son propos par ces paroles.

Les talents qui ont fait écho par leur foi et leur travail en Côte d’Ivoire et dans le monde sont au nombre de 9 personnes. Progressivement, ils se sont pliés au feu des projecteurs. Ce sont :

Dans la catégorie média : Claudia Christy

Catégorie art : Awo Assi

Catégorie action sociale et communautaire : Boussou Bintou Coulibaly

Catégorie entrepreunariat : Kasse Michelle

Catégorie éducation : Peace Oby Okoyé

Catégorie sport : Kipré Gogoua

Pour le prix du jury dans les arts : Suzanne Kouamé

Prix du jury action social et communautaire : Esther Tahou

Prix du jury entrepreunariat : Yann Amon Moulare

Cette belle soirée s’est achevée par plusieurs photos de famille. On peut dire pour Adrienne Naho et le KIKKAR Awards, coup d’essai, coup de maître !!!

Ethanlepremier operanews-external@opera.com