Martial Gohourou s'attaque à la légende ivoiriennne Didier Drogba, découvrez les raisons

Ivoireinfo

Le journaliste sportif Martial Gohourou n'a pas été tendre avec l'ancien international ivoirien Didier Drogba.


Que se passe réellement entre Didier Drogba et le journaliste sportif Martial Gohourou ? C'est cette question qui trouble l'esprit de nombreux ivoiriens. En effet, après le match amical entre la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso, Martial Gohourou s'est attaqué à Didier Drogba.


Ce lundi 07 juin 2021, le célèbre journaliste ivoirien connu pour sa campagne pour Sory Diabaté dans le cadre des élections de la FIF sur les réseaux sociaux, Martial Gohourou s'est attaqué à la légende vivante Didier Drogba après que des supporters ivoiriens ont pris l'initiative de mettre des posters de Didier Drogba dans les tribunes du stade d'Ébimpé. « le stade d'Ébimpé n'est pas Stamford Bridge. Quand on a remporté quatre Premier League, quatre coupe d'Angleterre et une Ligue des Champions, inscrit une centaine de buts, c'est logique qu'on affiche ton effigie à Stamford Bridge. C'est ce que Didier Drogba a réalisé pour Chelsea. C'est pourquoi il a une place dans le cœur des supporters de Chelsea », a-t-il déclaré avant de poursuivre.


« Nous reconnaissons que Didier Drogba est le premier ballon d'or ivoirien mais Yaya Touré, qui a remporté à quatre reprises cette distinction individuelle, est le premier footballeur ivoirien avoir été champion d'Europe. Cependant son effigie n'apparaît pas dans les stades où évoluent les oranges-Blancs-verts depuis qu'il a pris sa retraite internationale. Par ailleurs, le frère cadet de Kolo Touré et ses coéquipiers qui ont offert à la Côte d'Ivoire son deuxième sacre dont les effigie auraient dû être placardées dans l'un des stades locaux, ne sont pas célébrés lorsque l'équipe de Côte d'Ivoire dispute ses matchs à domicile. Et pourtant, ces derniers, encore vivants, ont permis à leur nation de savourer la joie d'un deuxième sacre continental ». Des déclarations qui sous-tendent que le meilleur buteur de l'histoire des éléphants ne mérite pas d'avoir son effigie dans le stade comme c'était le cas le samedi dernier, ni même d'être célébré. Des propos qui ont agacé bon nombre d'ivoiriens qui les qualifient de non sens.


Pour rappel, le journaliste Martial Gohourou est un fervent supporter de Sory Diabaté, l'un des adversaires de Didier Drogba pour la présidence de la FIF (Fédération Ivoirienne de Football, ndlr).

Ivoireinfo contact@operanewshub.com