Centrafrique : Faustin-Archange Touadéra investi pour un second mandat.

Stratège

Centrafrique : Faustin-Archange Touadéra investi pour un second mandat.

Élu dans des conditions sécuritaires peu catholiques à la tête de la Centrafrique, Faustin-Archange Touadéra investi ce jour pour un second mandat.

Le Cameroun, le Rwanda et le Gabon étaient représentés leurs premiers ministres respectifs, quant à l'Angola, le Congo, la Guinée Équatoriale et le Tchad, ils étaient représentés par les ministres des affaires étrangères.

La République Démocratique du Congo était représentée par son président de l’Assemblée nationale.

Du côté du Burundi, le président ne s'est pas fait conter l'événement.

C'est devant ces personnalités que Faustin-Archange Touadéra a prêté serment devant les hommes de lois de son pays.

" Mon vœu est, qu'au terme de ce mandat, il n'y ait plus aucun groupe armé actif sur le territoire national (...) elle sera la colonne vertébrale de mon mandat " a-t-il déclaré avant de se prononcer sur la place de l'opposition durant son mandat.

"L'opposition a un rôle à jouer dans l'ancrage de notre démocratie" a-t-il affirmé.

Le Président Faustin-Archange Touadéra n'a pas homis de remercier ses partenaires étrangers qui lui été d'un soutien total face aux groupes armés dans son pays.

Stratège operanews-external@opera.com