Attaque des jeunes du Pdci Rda par des "badauds", le silence de Bédié qui interpelle

narco

Attaque des jeunes du Pdci Rda par des badauds 

Le silence de Bédié qui interpelle les militants 

Chaude journée hier au siège du Pdci Rda. Alors que les jeunes du Pdci Rda étaient en réunion, un groupe de jeunes ont fait éruption avec des gourdins, machettes pour les agresser à en croire Mambo Assi de la JPDCI urbaine dans la région du Haut Sassandra à travers une vidéo a expliqué : « Nous avons été convoqués par le secrétaire exécutif du Pdci Rda à une réunion pourtant c’est un piège qu’il nous a tendu pour nous agresser. Puisqu'à notre grande surprise nous sommes dans la maison, quand nous avons été envahis par un groupe de jeunes. Venus aux nouvelles, ils ont jeté leur dévolu sur nous. Regardez comment je suis blessé. Ils nous ont agressé avec de l’arme blanche. Donc le secrétaire exécutif Maurice Kakou nous a convoqués pour nous agresser. Nous lançons un appel au président Henri Konan Bédié et à toute la direction du Pdci Rda, on ne veut plus de Guikahué », a fustigé Mambo Assi. S’il est vrai que l’on ignore les véritables raisons de cette agression sur les jeunes du Pdci Rda mais il faut noter par ailleurs que depuis maintenant quelques jours plus rien ne va au sommet du Pdci Rda surtout avec l'affaire Guikahué-Ehouman. Et pour cela nous avions décrié le silence radio de Bédié, voilà que la situation s’accentue au quotidien. C’est pourquoi nous interpellons à nouveau la direction du parti face à cet autre conflit qui devient récurrent. A nouveau la réaction d’Henri Konan Bédié président du parti est obligatoirement attendue pour calmer les ardeurs de peur qu’on l’accuse d’être complice.

Nous y reviendrons.

narco operanews-external@opera.com