Le juriste Ouraga Obou brise enfin le silence : "Je n'ai jamais dit que Ouattara n'est pas éligible"

News Hub Creator


Pr Ouraga Obou est enfin sorti de son long silence plus d’un an après la réélection controversée à un troisième mandat d’Alassane Ouattara. Au cours d’une conférence publique qu’il a prononcé le lundi 24 janvier 2022 à l’amphi KA du campus 1 de l’Université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké, l’éminent juriste a donné les raisons de son mutisme dans le débat sur l’éligibilité du candidat Ouattara à l’élection présidentielle d’octobre 2020.

L’homme de Droit a donné comme raison principale de son silence la dissolution par le président Ouattara du comité d’experts qu’il dirigeait.

« Le comité des experts, c’est le président de la République qui le créé par décret. Quand le président de la République le créé en même temps il le dissout après la promulgation de la constitution. Une fois dissout, il n’a plus d’existence légale. Je ne pouvais plus dès lors prendre la parole. Si je le fais, c’est que je suis devenu fou en parlant au nom du comité qui n’existait plus », a-t-il indiqué

À côté du fait que le comité des experts qu’il dirigeait n’existait plus au moment des faits, il ajoute comme deuxième raison de son mutisme le fait que le seul organe habilité à parler dans ce débat était le conseil constitutionnel.

« En tant que citoyen, je pouvais prendre la parole, mais le débat qui a eu lieu n’était plus un débat juridique, mais plutôt un débat politique qui était volontairement pourri. Alors j’ai décidé de ne plus prendre la parole », s’est-il justifié, en rajoutant ‘’ je n’ai jamais dit qu’il ne sera pas candidat parce qu’il n’est pas éligible’’ .

Chargé de la rédaction de la constitution de novembre 2016, le Pr Ouraga Obou a également rejeté l’affirmation selon laquelle le président de la République, Alassane Ouattara, ne pouvait pas être candidat à la présidentielle d’octobre 2020.

« J’ai dit que le président de la République ne sera pas candidat. Oui, je l’ai dit, mais je n’ai jamais dit qu’il ne sera pas candidat parce qu’il n’est pas éligible », a-t-il affirmé non sans souligner la nuance entre ne pas vouloir être candidat et ne pas pouvoir être candidat.

Président du comité des experts ayant contribués à la rédaction de la Constitution de 2016, Ouraga Obou était très attendu afin qu’il se prononce sur la question de troisième mandat alors que celle-ci divisait tant les Ivoiriens. Mais l’homme avait gardé le silence.


PeoPolitique

News Hub Creator operanews-external@opera.com

Home -> Country