Les coups de la vie : quand l'histoire de Moussa fait ressentir de la compassion pour les orphelins

Vision_feminine

L'histoire du jeune Moussa, dans la saison 2 de la série ivoirienne "Les coups de la vie", diffusée cette semaine sur A+Ivoire, fait ressentir une grande compassion pour les orphelins maltraités dans certaines familles.

La réalisation de certaines téléréalités est inspirée de faits réels que nous vivons au quotidien dans nos sociétés. L'un de ces faits mis en évidence dans la série ivoirienne "Les coups de la vie" qui est à sa deuxième saison diffusée sur la chaîne nationale A+Ivoire, touche considérablement la sensibilité des téléspectateurs. Il s'agit de l'histoire du jeune Moussa que nous suivons cette semaine. À travers ce qu'il vit actuellement chez sa tante, c'est-à-dire la femme de son oncle, l'on voit en quelque sorte la maltraitance dont certains orphelins sont victimes.

L'histoire du jeune Moussa est telle qu'après la mort de sa mère biologique, son oncle décide de l'aider à mieux avancer dans ses études vu que son frère, c'est-à-dire le père de Moussa, a perdu son boulot et n'a pas trop les moyens.

Alors qu'il pensait avoir un véritable soutien de sa tante, la femme de son oncle, qui était sensée bien s'occuper de lui voire le traiter comme son propre fils, c'est plutôt cette dernière qui lui fait vivre l'enfer au point que le jeune Moussa ne cesse de se plonger dans les souvenirs de sa défunte mère.

Cette histoire du jeune Moussa touche énormément la sensibilité de nombreux téléspectateurs parcequ'elle interpelle chacun sur la maltraitance que vit un bon nombre d'orphelins confiés à des familles après la mort de leurs parents.

Pourtant, Dieu nous recommande de bien traiter les orphelins, de mieux les assistés afin qu'ils ne se sentent pas tristes après la mort de leurs parents. Et chaque famille abritant des orphelins devrait mettre la priorité sur cela.

LVF

Vision_feminine contact@operanewshub.com