Déficit en poches de sang : la Dir-Cab de la Première Dame et 300 jeunes donneurs au secours du CNTS et des malades

News Hub Creator

Donner du sang est un geste simple qui sauve des vies. C’est cette maxime qui a guidé, l’honorable Sylvie Patricia Yao, Directrice de Cabinet de la Première Dame, Dominique Ouattara et 300 jeunes issus du mouvement « Jeunesse Sylvie Patricia Yao » à organiser, le samedi 22 janvier 2022, une opération de don de sang au Centre national de transfusion sanguine (CNTS) d’Abidjan-Treichville.

Évoquant le sens de cette action, la députée de Guitry a pointé du doigt les difficultés que rencontre le CNTS pour couvrir les besoins en sang pour les malades. Besoins qui, selon le Directeur général du CNTS, Dr Seidou Konaté, avoisinent les 250 000 poches de sang par an.

« L’objectif de cette opération de don de sang est de donner du sang pour sauver. Nous connaissons les difficultés de monsieur le directeur général (Directeur général du CNTS, Ndlr). Nous sommes tous les jours confrontés à des demandes d’intervention afin d’obtenir du sang pour les malades. Il était donc de notre devoir de venir appuyer les donneurs de sang habituels (…) Aujourd’hui, nous pensons que nous aurons au moins 300 poches de sang. Nous sommes heureux que cette opération connaisse un succès », a déclaré la collaboratrice de la Première Dame.

Pour sa part, le Directeur général du CNTS s’est réjoui de cet "élan de solidarité, d’amour et de générosité", tout évoquant le déficit criard en produits sanguins pour la prise en charge des malades dans les hôpitaux ivoiriens.

"D’habitude nous avons entre 30 et 50 donneurs les samedis. Mais aujourd’hui (Samedi 22 janvier, NDRL), nous sommes autour de 300 donneurs de sang grâce à l’honorable Sylvie Patricia Yao et sa jeunesse. Je voudrais au nom du Ministre de la Santé, de l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle dire merci à l’honorable Sylvie Patricia Yao et aux jeunes qui ont accepté de participer à cet élan de solidarité, d’amour et de générosité", a-t-il remercié les donateurs avant d’ajouter : « les besoins en sang en Côte d’Ivoire sont très importants. Nous avons besoin de 250 000 poches de sang par an. Aujourd’hui, nous sommes autour de 170 000, donc il y a un gap à combler. Et ce sont des gestes de ce genre qui peuvent nous aider à combler ce gap."

Face à cette situation alarmante, l’honorable Sylvie Patricia Yao a lancé un appel à la mobilisation pour sauver des vies. "Nous lançons un appel à la population parce que nous savons que le sang est nécessaire pour la vie et de nombreuses personnes en ont besoin quotidiennement pour vivre. Nous souhaitons que tout le monde se mobilise, notamment les cadres, les élus, les leaders d’opinion qui peuvent faire venir des jeunes afin que cette opération se pérennise. Nous lançons donc un appel à la mobilisation pour donner du sang et sauver des vies en Côte d’Ivoire », a-t-elle plaidé.

L’élue de la Nation a remercié les jeunes qui ont répondu à son appel et qui se sont déplacés au CNTS pour donner du sang. 

« Je voudrais remercier tous les jeunes qui sont venus nous accompagner dans cette opération de don de sang. C’est la première étape. Nous allons continuer à l’intérieur du pays dans d’autres centres de transfusion sanguine afin que beaucoup de villes puissent en bénéficier. (...) La prochaine étape, ce sera la ville de Divo, notre ville et nous allons continuer dans d’autres villes », a-t-elle fait savoir.

Le DG du CNTS a, pour finir, exhorté les nouveaux donateurs à poursuivre sur cette lancée. « Le don de sang se fait 4 fois dans l’année. Tous les 3 mois, vous pouvez revenir faire le don de sang. Je compte sur vous pour qu’ensemble, dans un élan de solidarité, nous puissions relever ce défi d’autosuffisance en produits sanguins en Côte d’Ivoire », a-t-il lancé.

Sébastien Levry 

News Hub Creator contact@operanewshub.com

Home -> Country