Bolivie: une femme retrouve un doigt humain caché dans son hamburger

News Hub Creator

Les hommes sont toujours contents lorsqu'ils mangent dans un restaurant ou autres espaces qui ne reflètent pas l'image de la maison. La nourriture faite chez soi, le cadre et l'ambiance monotone de la maison poussent les hommes à sortir pour pouvoir se régaler loin des habitudes. Le fait de consommer un plat dans un restaurant est tout de même rassurant et intéressant mais il peut arriver des situations dramatiques qui tuent toute envie de vouloir diner dehors.

En Bolivie, une femme a subi une épreuve qui la marquera à jamais. Elle est allé manger un hamburger dans une chaine de restauration rapide. Un joli hamburger lui fut servi dans un plat blanc, comme elle l'avait commandé. Lors de la dégustation, elle s'est surprise en train de croquer un "doigt humain" en décomposition. Dans une publication sur sa page Facebook, la jeune dame Estefany Benitez a affirmé qu'elle a mastiqué un doigt d'homme dans un restaurant Hot Burger situé à Santa Cruz de la Sierra, en Bolivie. Les sites "fr.news.yahoo.com", "www.info.fr" et "www.tvanouvelles.ca" ont partagé cette information le jeudi 16 septembre 2021.

Il fallait des preuves pour appuyer ses propos. La bonne dame ne s'est pas empêchée de prendre une photo de son hamburger et de la poster pour rendre crédible sa publication. Le comble est que les gens croient qu'il s'agit vraiment d'un doigt humain. Estefany Benitez est allée se plaindre chez le responsable du restaurant pour dénoncer un tel fait. Il s'est excusé et a proposé un montant à la jeune dame comme dédommagement. Il a argumenté en disant que la viande n'était pas préparée sur place, les boulettes arrivaient déjà prêtes à cuire. C'est la première fois que ce genre de chose se produisait dans ce restaurant. Après l'implication des médias dans cette affaire, un porte-parole de l'entreprise a affirmé qu'il s'agissait du doigt d'un employé. C'est lors de la préparation de la viande que cet employé aurait perdu son doigt.

Cette affaire s'est quelque peu répandue dans les médias et les autorités boliviennes ont décidé de fermer ce restaurant pendant un moment. Ensuite, le propriétaire devra payer une amende pour réparer le préjudice causé. Malgré tout cela, Estefany Benitez veut poursuivre la chaine de restauration en justice pour atteindre son objectif.

News Hub Creator operanews-external@opera.com

Home -> Country