Découvrez le mystère des 7 offrandes

Nutritionniste

LE MYSTERE DES 07 OFFRANDES

Orateur : Archevêque KODJA

l’Archevêque Vincent Kodja, est le président-fondateur des églises de la Mission évangélique Grâce de vie (Meg-Vie).

Introduction

Offrir à l’Eternel est un acte institué par Dieu et la Bible est parsemée de scènes et de situations d’offrandes qui peuvent être classées en sept types, en fonction du but .

Les différents types

Prémices

Abel et Caïn sont la manifestation du bien et du mal qui sont entré en l’homme depuis le jardin d’Eden. Caïn est du mal. Pourtant c’est lui qui, le premier, a eu la révélation d’offrir à Dieu une partie de son revenu. Mais Caïn n’a pas fait l’offrande comme il se doit. Il n’a pas offert ce qu’il faut Il a offert une partie quelconque de son revenu, contrairement à Abel qui, lui, a offert ses tout premiers revenus, ses premiers nés.

Conclusion : (Colossiens 1 : 15-18)

Si Dieu promet à Abram qu’il le bénirait c’est la preuve qu’Abram n’était pas encore béni et qu’aucune famille de la terre n’était encore bénie, ayant été maudits en Adam et en Caïn.

La Dîme

Dieu a promis à Abram une bénédiction certaine et en rien comparable aux biens matériels. Car Abram était d’une famille certes païenne mais pas pauvre. Cette bénédiction promise par Dieu à Abram, ce sont la justice, la paix, la royauté, le sacerdoce et le salut. Abram ne l’a déclenchée que quand il a prélevé la dîme de tout.

Nous prélevons la dîme pour reconnaître et témoigner à Dieu que tout ce que nous avons vient de Lui.

La dîme de nos revenus ne nous appartient pas. Nous ne pouvons la donner à qui nous voulons. Elle doit être reçue par un représentant du Souverain Sacrificateur, dans une église, la maison du trésor.

Offrande prophétique

Jésus-Christ a acquis ce statut de Souverain Sacrificateur impérissable par le prix de son sang. Ce qui rend son sacerdoce perpétuel.

C’est une offrande motivée par une parole prophétique. Elle est rattachée à une parole prophétique qu’elle précède ou qu’elle suit. La parole prophétique vient certes par le canal d’un serviteur de Dieu mais elle vient toujours de Dieu. C’est pourquoi Isaac n’avait pas le pouvoir de l’annuler ou même de la modifier quand il s’est aperçu qu’il l’avait adressée à Jacob qui n’était pas son choix.

Dieu a prévu pour Saül de grandes choses et le prophète le savait très bien. Mais pour déclencher la prophétie, Saül a dû faire une offrande, fut-elle d’un quart de cycle d’argent (1 Samuel 9 :8).

Offrande du rachat

Dieu avait interdit le dénombrement (Exode 30 :12-16). David le savait bien. Mais le diable l’a excité à commette ce péché et il devait en subir les conséquences quoique ayant été pardonné par Dieu. La sanction était tellement grande que Dieu a dû la suspendre pour laisser à David le temps de faire une offrande. L’holocauste offert par David était une offrande de rachat collectif du peuple.

L’offrande de rachat nous rachète de la malédiction consécutive à nos transgressions et à celles de nos pères et qui est de trois à quatre générations. Dieu a réservé à Salomon l’opportunité de bâtir le temple de Dieu pour que cela lui serve d’offrande de rachat pour les abominations qu’il a commises en bâtissant des autels à d’autres dieux.

Offrande volontaire

L’offrande volontaire est celle que l’on fait promptement et spontanément pour l’avancement de l’œuvre de Dieu. En nature ou en espèce, sa valeur est déterminée par le volontaire-même en fonction de la part qu’il désire avoir du trésor divin. C’est une décision venant du cœur. Elle est le résultat d’une disposition du cœur (Exode 35 :29).

Ce n’est pas ce que nous gardons qui nous rend riche ; c’est ce que nous donnons qui enrichit (Proverbes 11 :24). Lorsque nous donnons volontairement à Dieu, Dieu ne nous donne pas juste ce qu’il nous faut pour tous os besoins. Il y ajoute de quoi faire du bien autour de nous en donnant à ceux qui sont dans le besoin.C’est pour la libéralité que Dieu nous enrichit (2 Chroniques 9 : 7-11).

Aumône

L’indigence est une pauvreté à la fois matérielle, intellectuelle et spirituelle. Ce mot désigne une mentalité et les effets de cette mentalité. Il n’y a pas de pays sans indigent. Mais la volonté parfaite de Dieu est qu’il n’y ait pas d’indigent au milieu de son peuple. C’est pourquoi Il donne cet ordre formel.

L’aumône est ce que nous donnons à l’indigent, à celui qui est dans le besoin ou qui en a moins que nous. C’est un coup de pouce pour aider ces personnes à se sentir beaucoup mieux afin qu’ils rendent grâce à notre Dieu.

(Luc 12 :15), (Proverbes 11 :26), (Ecclésiastes 11 :1).

Ce qui caractérise l’aumône c’est la discrétion. Car le but n’est pas de se faire remarquer des hommes mais du Dieu qui récompense (Mathieu 6 :2-4).

Offrande sacrificielle

L’offrande sacrificielle est une offrande difficile à faire du fait justement de son caractère sacrificiel. C’est pourquoi nous devons demander à Dieu de nous en donner la force. Le sacrifice est une privation que nous acceptons volontiers par amour pour Dieu et en considération de sas bontés à notre égard. Mais que pouvons-nous donner à Dieu qu’Il ne nous ait Lui-même donné ? c’est Dieu qui met dans les cœurs cette volonté tout en laissant à chacun le libre arbitre (Psaumes 126 : 5-6).

Salomon a fait l’holocauste sans rien demander pour lui-même. Et quand Dieu lui a demandé ce qu’il veut, il a choisi la sagesse pour conduire le peuple de Dieu (1 Rois 3 :2-15). Lorsque nous faisons spontanément un sacrifice à Dieu, Dieu nous donne non seulement ce que nous demandons mais en plus ce qu’Il a Lui-même prévu et pour lequel Il nous a mis le sacrifice à cœur.

Que Dieu vous bénisse!!!

Abonnez-vous et partagez

Nutritionniste contact@operanewshub.com