Education Nationale : pourquoi un front s'est vite ouvert contre Mariatou Koné

Dégnimani_Yéo

Nommée à la tête du Ministère de l'Éducation Nationale et de l'Alphabétisation, Mariatou Koné n'a pas perdu de temps pour annoncer les couleurs. Sa volonté de rompre avec certaines habitudes du passé lui valent cependant des attaques. Certaines viennent même de son propre parti. 

La volonté de la Ministre Mariatou Koné de repositionner l'école ivoirienne en misant sur le mérite a été saluée par nombre d'Ivoiriens. C'est d'ailleurs autant que sa nomination à la tête de ce Ministère culte avait été saluée. Mais les initiatives tendant à faire table - rase du passé sont perçues par certains partisans de son prédécesseur comme un désaveu de l'œuvre de l'actuelle ministre d'État, ministre des Affaires Étrangères, de l'intégration africaine et de la Diaspora. Dans une récente sortie d'ailleurs, A. T., leader de jeunesse à Abobo, s'en est vertement pris à la ministre Mariatou Koné martelant que « Kandia Camara n'est pas ta camarade ». (https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2262719553863944⊂story_index=0&id=100003777650838).

Pour Gnamien Attoubré, analyste politique et spécialiste en gestion des conflits, le front qui s'est ouvert contre Mariatou Koné participe d'un refus de l'excellence ; la nouvelle ministre veut, en effet, prôner l'excellence, le mérite. « La Côte d'Ivoire est l'un des pays où l'excellence est considérée comme un crime. Ainsi, ceux qui veulent promouvoir l'excellence sont traités comme des ennemis de la nation. J'ai du mal à comprendre ces attaques inutiles contre Mariatou Koné, ministre de l'éducation », souligne Gnamien Attoubré. (https://t.co/N9zGCuuFqB)

En tout cas, en attendant de pouvoir la juger à ses résultats, on peut d'ores et déjà se rendre compte que la mission qui attend Mariatou Koné n'est pas gagnée d'avance. Au-delà du repositionnement de l'école, cette universitaire de renom devra faire face aux récriminations de certains de ses collaborateurs qui assurément, ont la phobie de perdre certains privilèges. Mais dans ce combat, l'un des alliés de taille de la nouvelle ministre sera la légitimité que lui a conféré la satisfaction de nombreux parents d'élèves de Côte d'Ivoire qui ont été prompts à saluer sa nomination.


Dégnimani Yéo

Dégnimani_Yéo operanews-external@opera.com