Côte d'Ivoire, Mgr Bruno Yedoh : '' La Caritas n'est pas une logistique distributive d'habits ''

Ahoussiakajean

Mgr Bruno Yedoh ( à droite) et Mgr Raymond Ahoua à l'ouverture de l'AGO


Mgr Bruno Yedo, évêque de Bondoukou a souhaité ce mardi matin à Kodjoboué ( Bonoua) que la communication au sein de la Caritas nationale soit renforcée. 

Mgr Bruno Yedo qui est également président de la commission épiscopale de la pastorale sociale et président de la Caritas nationale intervenait à l'ouverture de l'assemblée générale ordinaire de ladite organisation caritative.

Pour l'évêque, '' le développement d'un plan de communication'' est un défi important à atteindre en vue de '' permettre à la Caritas de mobiliser toutes les forces de l'organisation autour de sa vision et de ses objectifs. Cela peut assurer à la caritas la diffusion des informations authentiques et crédibles'', dira-t-il. Avant d'ajouter, '' Cela peut permettre d'améliorer la conception d'une caritas seulement portée sur une logistique distributive d'habits, de riz, etc.''

Les participants lors des travaux


Pour les défis à relever par la caritas, figure aussi la mobilisation de fonds. A ce propos, Mgr Bruno Yedo s'est réjoui de la mise en place du fonds de réserve initié par les évêques. Ce fonds de réserve pourra appuyer  les fonds mobilisés qui restent tributaires des ressources extérieures. 

Aussi, la gestion des connaissances, des ressources humaines restent-ils aussi d'autres défis à relever selon l'évêque.

Le président de la caritas nationale qui faisait le bilan de ses trois années de gestion (2018-21) s'est réjoui toutefois des acquis obtenus sous sa mandature. Parmi ces acquis figure l'approbation de politiques de sauvegarde des enfants et adultes vulnérables en 2020.

Cette assemblée générale ordinaire prendra fin demain 30 juin.


A. Aka

Ahoussiakajean contact@operanewshub.com