La règle du but à l'extérieur est supprimée : explications

SieurKouame

Cet été, l'UEFA a décrété la suppression immédiate de la règle du but à l'extérieur. Cette règle, parfois compliqué à comprendre pour les néophytes, a néanmoins marqué l'histoire des Coupe d'Europe de clubs pendant plus de 50 ans, avec son lot de scénario aussi renversants que tragiques. Ce sujet est évoqué à ce jour, car les barrages et qualifications pour les compétitions européennes ont déjà débuté et sont terminé. Le tirage au sort de la Champions League aura lieu ce jeudi 26 août débute à 18 heures à Istanbul.

Quelles sont les conséquences de cette suppression, est-ce une bonne ou une mauvaise chose ?

Comme on a eu l'occasion de le lire ces derniers temps la règle du but à l'extérieur qui jouait parfois un rôle fondamental dans les matchs de Ligue des Champions a été supprimé.

Historique de la règle

La règle du but à l'extérieur consiste dans un duel de match aller-retour à donner plus d'importance au but marqué sur le terrain de l'équipe adverse. Si deux équipes après deux matchs se retrouve avec le même nombre de buts inscrits, celle qui aura marquée le plus de but à l'extérieur sera déclarée gagnante ou qualifié. Cette règle a été inventée en 1965, elle s'appliquait seulement à la coupe des coupes. Elle a été étendue à l'ensemble des compétitions Européennes de football à partir de 1969. Cette règle aussi s'applique dans le handball.

Pourquoi cette règle a été créée ?

Déjà il faut se rendre compte qu'à l'époque les tirs aux buts n'existaient pas. Si deux équipes se retrouvaient à égalité après les prolongations, il fallait rejouer un autre match. Ça par exemple été le cas lors de la finale de la Ligue des Champions 1974 entre le Bayern de Munich et l'Atletico Madrid qui s'était terminé sur le score de 1-1 après les prolongations. Ce qui a obligé à jouer un deuxième match deux jours plus tard que le Bayern a remporté 4 buts à 0. Du coup la règle du but à l'extérieur pourrait permettre d'éviter de disputer un nouveau match en offrant un moyen de départager plus vite les deux équipes.

Mais alors on pourrait se poser la question de savoir pourquoi favoriser les buts marqués à l'extérieur ?

Tout simplement parce qu’à l'époque gagner et marquer à l'extérieur était beaucoup plus difficile. En 1970 l'équipe à domicile avec 61% de chance de gagner le match, il y avait 20% de chance que le match se termine sur un match nul et seulement 19% de chance que l'équipe à l'extérieur gagne le match.

Aujourd'hui cette donnée a complètement changé.

Nous avons 47% de chance que l'équipe à domicile gagne le match, 23% de chance que le match se termine sur un match nul et 30% de chance que l'équipe à l'extérieur remporte le match.

Les explications de ce phénomène, l'UEFA les a donné dans un article lorsqu'ils ont annoncé la fin de cette règle et je cite :

- La meilleure qualité et la taille standardisée des terrains

- L'amélioration de l'arbitrage

- Les conditions de voyage plus confortable

En effet, il faut comprendre qu'il y a 50 ans en arrière, jouer à l'extérieur en coupe d'Europe c'était vraiment l'aventure, voir un périple dans la forêt amazonienne. L'équipe à domicile était clairement avantagée avec un stade conquis à sa cause, un arbitrage souvent douteux et un adversaire qui a voyagé dans des conditions des plus difficiles, parfois traversant des zones de guerre.

Mais pourquoi supprimer la règle maintenant vu que les tirs aux buts existent depuis le milieu des années 70, ce qui rend l'obligation de jouer un autre match caduque et surtout que les bénéfices de jouer à domicile ont diminués progressivement depuis un moment. (1990-2000).

Qu'est-ce que la suppression de cette règle va vraiment changer aujourd'hui ?

Il faut tout de même rappeler que la règle du but à l'extérieur n'était pas très souvent utile. Par exemple sur l'année 2020 elle a été seulement utilisée 3 fois sur l'ensemble des matchs éliminatoire de LDC et ligue Europa.

- Porto (q) vs Juventus 2-1/2-3

- Bayern vs PSG (q) 2-3/1-0

- Étoile rouge vs Milan (q) 2-2/11

Ce chiffre est tout aussi parlant et il ne faut pas oublier le nombre de fois où la règle même si elle n'a pas été utile était présente dans la tête des joueurs. En exemple, la remontada de Barcelone (6) face au PSG (1).

Avec l'ancienne règle au moment où Barcelone mène 5-1, ils étaient quand même éliminé. Ils devaient marquer un 6ème but pour se qualifier. Mais aujourd’hui à 5-1 il y aurait eu prolongation. Du coup est-ce que ce changement n'aurait pas diminué la volonté des joueurs à marquer plus de buts. Ou à l'inverse Paris qui était qualifié à 5-1 n'aurait pas tout fait pour éviter d'encaisser un autre but ? Hélas on ne le saura jamais, mais c'est tout à fait possible. Ce qui est clair est que cette règle va changer les choses dans la façon dont les équipes vont aborder les matchs.

On peut citer deux conséquences de l'abolition de cette règle.

- Avantager davantage l'équipe qui reçoit au match retour

- Augmenter le nombre de prolongations et de tirs aux buts dans les matchs à élimination direct

Du coup est-il juste ou injuste d'avoir supprimé cette règle ?

Objectivement, c’est proche d'un 50-50. Et tout dépendra du scénario de chaque match à venir. Mais il est vrai que la règle du but à l'extérieur m'a toujours fait vibrer. Savoir qu'un but peut entièrement renverser une confrontation était vraiment excitant. Par ailleurs de l'autre côté, il y a le sentiment d'injustice de voir une équipe éliminée alors qu'elle a marqué le même nombre de buts que l’autre. Surtout si les deux matches se terminent par un match nul.

On verra avec la nouvelle campagne de LDC qui débute, comment les équipes vont aborder les rencontres surtout celles à élimination directe.

SieurKouame contact@operanewshub.com