Un ex-pro Gbagbo plaide pour la libération de tous les prisonniers politiques

N.Devinci

Le président fondateur de l’Ong Afrique Solidarité pour la Paix et Développement (ASOPADE), Marc Bertrand Gnatoa, un ancien partisan du président Laurent Gbagbo, a plaidé pour la libération les prisonniers politiques de la désobéissance civile et ceux de la crise de 2011. C’était ce mardi 13 avril 2021 dernier lors d’une conférence de presse qu’il a animé au centre père Matthieu Ray de Koumassi. A cette occasion, le président Marc Gnatoa a d’abord salué, les initiatives du chef de l’Etat. « Je voudrais dire merci au président Alassane Ouattara qui ne cesse de poser des actes forts. Il continue de libérer les jeunes de l’opposition qui avaient respecté le mot d’ordre de la désobéissance civile lors des élections présidentielles d’octobre 2020. » a reconnu Marc Gnatoa avant de solliciter à nouveau les largesses du président Ouattara. « Etant le père et le garant de toute la Côte d’Ivoire, nous l’implorons pour qu’il continue à étendre ces libérations aux autres prisonniers, ainsi qu’à ceux de la crise de 2011 » a-t-il plaidé. Mais bien avant, le premier responsable de l’Ong ASOPADE a salué le président Ouattara et son nouveau gouvernement pour les efforts consentis en faveur de la réconciliation nationale et de la paix.

Dans le cadre des activités de cette Ong, dont les axes d’interventions prioritaires sont orientés sur la santé, l’autonomisation de la femme et la lutte contre les violences basées sur le genre, le président Marc Bertrand Gnatoa entend organiser un diner gala pour la mobilisation des fonds pour la construction très prochaine du complexe scolaires Alassane Ouattara à Songo-Yoppugon. « ASOPADE projette le démarrage des travaux pour la construction de ce complexe scolaire Alassane Ouattara dès fin juin 2021 pour la scolarisation des orphelins et des enfants issus des familles démunies » a fait savoir Marc Gnatoa. Ce complexe selon lui comprendra une école maternelle de petite section, de moyenne section et de grande section. Il comprendra également une école primaire du CP1 au CM2 et enfin un collège de la sixième à la terminale. Pour la réussite de ce gala, dont la collecte des fonds de ce projet s’élève à 2,8 milliards, Marc Gnatoa dit pouvoir compter sur l’appui de la première dame Dominique Ouattara, les membres du gouvernement du premier ministre Patrick Achi et surtout du président Alassane Ouattara.

N.Devinci contact@operanewshub.com