Voici les 6 hommes et femmes de confiance de Blé Goudé, avant son retour en Côte d'Ivoire

Ivoir'Soir.net

Le journal panafricain Jeune Afrique a fait une incursion dans le monde de Charles Blé Goudé, le président du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep), qui n'a pas encore annoncé qu'il rejoindrait le futur parti de Laurent Gbagbo.

L'ancien chef des jeunes patriotes fidèle à Laurent Gbagbo, lors de la rébellion armée qui a divisé la Côte d'Ivoire, de septembre 2002 à avril 2011, attend toujours son passeport ivoirien, pour pouvoir retourner dans son pays.

Acquitté, comme son mentor Laurent Gbagbo, à qui deux passeports (diplomatique et ordinaire) ont été remis par les autorités ivoiriennes, par la Cour pénale internationale (CPI) Charles Blé Goudé attend toujours à La Haye, au Pays-Bas.

De ce pays, il prépare son retour et redynamise son parti politique. Pour cela, il mise sur des hommes et femmes de confiance. Parmi eux, Patrice Saraka.

"Médecin personnel ami intime et confident, il est l’homme de confiance de Charles Blé Goudé. Celui qu’il peut appeler à tout moment. Les deux hommes se sont rencontrés au sein de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI)", révèle Jeune Afrique.

Secréter général du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep). Le parti de Blé Goudé Patrice Saraka y fait appliquer les décisions de son patron. Il coordonne par ailleurs le groupe de contact chargé d’organiser son retour au pays.

Sur la liste, Hyacinthe Nogbou. "Cet universitaire est considéré comme le maître à penser de Blé Goudé. Après voir géré le Cojep durant ses années de détention La Haye", déclare le journal fondé par feu Béchir Ben Yamed.

Rappelons que le 17 août dernier, alors que Laurent Gbagbo avait annoncé, une semaine plus tôt qu'il créerait un nouveau parti politique et abandonnait le Front populaire ivoirien (FPI) entre les mains de Pascal Affi N'Guessan, Blé Goudé annonçait celui-ci comme directeur de cabinet.

La troisième personne sur la liste est Solange Bendé Affoua. "Elle partage depuis vingt-quatre ans la vie de Blé Goudé quelle a rencontré à l’université. Ben que de nature réservée elle s’est impliquée en politique ces dernières années, représentant son mari sur le terrain. Lors de la chute de Lurent Gbagbo elle avait quitté la Côte d’Ivoire pour le Togo, avant de regagner Abidjan près l’arrestation de son époux au Ghana en 2013", décrit Jeune Afrique.

Idem pour l'avocat Séri Zokou, Roselyn Bly, "considéré comme l’idéologue du Cojep dont il est le vice-président et l’un des cadres depuis sa création" et Jean-Claude Gnahoua, "philosophe de formation, il enseigne en Suisse d’où il coordonne les activités du Cojep en Europe et dans la diaspora", mentionne le journal.

Ivoir'Soir.net contact@operanewshub.com