Dimbokro: Il y a 72 ans, les colons massacraient les militants du PDCI-RDA

News Hub Creator

Ce dimanche 30 janvier 2022, une cérémonie d’hommage aux martyrs, tombés sous les balles assassines du colon français, aura lieu à Dimbokro. Cette cérémonie est à l’initiative du vice-président, l’ancien ministre Gnamien Yao, grand conférencier du PDCI-RDA.



Pour rappel, le quotidien Le Nouveau Réveil a écrit : «30 janvier 1950-30 janvier 2022, voilà 72 ans que des militants du PDCI-RDA ont été sauvagement et lâchement assassinés par les colons blancs. A l’occasion de ce 72e anniversaire, une grande cérémonie leur sera rendue à Dimbokro en présence de plusieurs personnalités du parti septuagénaire.»

Entrant dans les faits historiques, le confrère proche du parti de Bédié s’est souvenu. «Alors qu’ils manifestaient pour la libération de leur liberté confisquée et leur liberté bafouée, plusieurs militants du PDCI-RDA, ont été massacrés», écrit-il avant de donner les raisons de cette manifestation réprimée dans le sang par le colon français.

«Dans la nuit du 28 au 29 janvier 1950, Koné Samba Ambroise, alors secrétaire général du PDCI-RDA, est arrêté. Les populations venues de Yamoussoukro et des différentes contrées de Dimbokro, prennent d’assaut la place du marché et exigent la libération de Koné Samba», se souvient le quotidien.

Et d’ajouter que «ordre est donc donné aux agents de l’ordre d’évacuer la place. Des coups de feu retentissent faisant plusieurs morts et de nombreux blessés parmi les manifestants aux mains nues. Ces héros morts reposent désormais au cimetière dit des martyrs, souvent perdu dans la broussaille, un lieu de souvenir dans la quête de la liberté de notre pays.»

En 2018, poursuit Le Nouveau Réveil, le président Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA a fait le déplacement à Dimbokro pour s’y incliner sur les tombes et y déposer une gerbe de fleurs en mémoire des morts dont les noms sont alignés sur de petites plaques sur lesquelles sont inscrits les noms des martyrs et leurs villages d’origine.

C’est donc, conclut le confrère, sur les tombes de ces martyrs que l’ancien ministre Gnamien Yao, vice-président et grand conférencier du PDCI-RDA et plusieurs cadres du parti iront s’incliner, ce dimanche 30 janvier 2022, dans le cadre de la commémoration du 72e anniversaire des massacres de Dimbokro.

GRO

News Hub Creator contact@operanewshub.com

Home -> Country