Bac 2021/Oumé: Le plan de fraude de plusieurs candidats mis en échec par les surveillants

MpéssaH

À la base le téléphone portable était juste un moyen de communication.

Mais avec le temps et l'évolution de la technologie, son usage tant à se diversifier.

En tous cas, depuis un certain temps il est de plus en plus utilisé pour d'autres fins.

Pour certains, le téléphone portable constitue un outil de communication et en même temps un outil de travail.

Par exemple aujourd'hui avec son smartphone on peut facilement prendre des cours à distance.

En un mot, le téléphone portable est un outil qui a facilité d'une part notre quotidien.

D'autres part, à côté de son aspect positif, un autre aspect peu reluisant se cache en cet outil.

Ce petit outil à portée de main constitue également un danger pour la société quant à l'usage qu'en font certains.

Avec des versions plus performantes, certains cybercriminels n'ont plus besoin d'ordinateur pour opérer.

Même les élèves les plus paresseux s'en servent pour améliorer leur système de tricherie.

Oui, ces dernières années la plupart des cas de fraude (la tricherie) est favorisée par le téléphone portable que certains candidats cachent sur eux.

Et cette année encore, malgré la surveillance certains candidats très malins ont trouvé des stratégies pour pouvoir avoir accès à leur centre d'examen avec leur portable.

C'est le cas de certains candidats pris ce jour à Oumé . (Source: Zapping CI)

https://www.facebook.com/100214808462814/posts/308500377634255/?app=fbl


Si les différents plans de fraude de ces candidats ont été démontés, il faut féliciter les différentes équipes de surveillance qui œuvrent pour la valorisation de nos diplômes.


Abonnez-vous à notre page pour vous informer gratuitement.

#MpéssaH

MpéssaH contact@operanewshub.com