Le manager général des équipes nationales du Maracana ivoirien assassiné hier à Yopougon

Pierre_Lemauvais

C'est la consternation en ce moment à la Fédération Ivoirienne de Maracana et Disciplines Associées (FIMADA). Et pour cause. Le Manager général des équipes nationales, N'Zué Gervais Kouamé est passé de vie à trépas hier jeudi 15 avril aux alentours de 13 heures, selon les témoignages recueillis sur place à Yopougon Assonvon où le drame s'est produit.

Gervinho, comme l'appellent affectueusement ses proches et pratiquants du Maracana descendait les marches de l'immeuble qu'il habite à Yopougon quand celui-ci, selon les témoignages, a été pris pour cible par un inconnu armé qui lui a tiré trois balles dans la poitrine. Une fois le forfait commis, le meurtrier s'est aussitôt fondu dans la nature, laissant ainsi le corps du proche collaborateur du président de la FIMADA, le Commissaire de Police, Bleu Charlemangne gisé dans une marre de sang.

Comme une traînée de poudre, la nouvelle de l'assassinat de N'zué Gervais Kouamé dit Gervinho s'est répandue hier, atteignant tous les clubs de Maracana de l'ensemble du territoire national. S'agit-il d'un règlement de comptes ou d'un braquage ? La Police qui a immédiatement ouvert une enquête sur ce crime crapuleux commis sur la personne du Manager général des équipes nationales de la FIMADA pourra situer les uns et les autres sur les mobiles de cet acte criminel qui a plongé depuis hier, la grande famille du Maracana en Côte d'Ivoire.

P. L

Pierre_Lemauvais contact@operanewshub.com