L'Église catholique monte au créneau face à un prétendu pagne national diffusé sur la toile

News Hub Creator

Depuis quelques heures, les images d'un nouveau pagne catholique 2022-2023 sont répandues en boucle sur la toile et ce, au moment où l'année pastorale 2021-2022 n'est pas encore clôturée dans de nombreux diocèses. Face à la furie des réseaux sociaux, l'Église catholique n'est pas passée par quatre chemins pour réagir et crier son ras-le-bol. Et comme il fallait s'y attendre, il s'agissait d'une fuite d'information malheureusement fausse.

Selon le Père Émile Siallou, en charge de ce textile, "ce pagne n'est pas le nouveau pagne national catholique 2022-2023" assème-t-il non sans inviter instamment à son retrait. " Il faut supprimer ce message et demander à tous ceux qui ont ce message de bien vouloir le supprimer car nous ne nous reconnaissons pas dans cette publication. Au moment opportun nous vous dirons quel est le pagne" ordonne le Père Siallou. Comment donc cette fuite a-t-elle pu avoir lieu alors que d'ordinaire, la sortie du pagne catholique est bien protégée en raison de la contrefaçon qui menace l'atteinte des objectifs que vise cette opération marketing ? A cette interrogation, l'Église pointe un doigt accusateur sur "quelqu'un de mal intentionné qui veut semer la confusion dans l'esprit des fidèles".

Voilà qui est donc clair. "D'ailleurs ce n'est pas le moment de sortir le nouveau pagne. La campagne actuelle n'est pas encore terminée." déclare le Directeur du pagne national, quelque peu dépité par cet échantillon qui avait déjà, faut-il l'avouer, commencé à se laisser apprécier par de nombreux fidèles catholiques.

BathyFiat-Lux

News Hub Creator contact@operanewshub.com

Home -> Country