L'entrepreneur Lady Alice explique comment elle a failli "gérer bizi" au Ghana à cause de la galère

News Hub Creator

En Côte d'Ivoire, beaucoup de femmes sont mal vues parce qu'elles usent de leur beauté physique pour gagner de l'argent d'une manière peu noble. Les problèmes de la vie poussent certaines filles à devenir des travailleuses officielles du sexe qu'on retrouve à des carrefours dans la nuit. Pour les moins courageuses, le "phénomène bizi", qui est une forme de prostitution voilée où seuls les concernés savent le contrat qui les lie, est la porte de sortie. Lady Alice est une grande entrepreneur ivoirienne qui a failli emprunter cette voie. Hier jeudi 26 mai 2022 sur son conpte Facebook, elle a relaté son histoire pour permettre aux femmes de savoir les dangers auxquelles elles s'exposent à cause de l'argent.

Lady Alice a passé une partie de sa vie au Ghana. Dans la ville de Téma où elle résidait, le quotidien devenait de plus en plus difficile. À travers sa vente d'attiéké au poisson, elle ne s'en sortait pas facilement. Éreintée par cette vie de souffrance, elle a décidé d'accepter pour la toute première fois les avances d'un richissime homme nommé Alaji. Après qu'elle lui ait promis de sortir avec lui, le monsieur l'a emmené faire des achats électroménagers qui allaient l'aider à faire son commerce. Malheureusement pour lui et heureusement pour elle, la femme d'Alaji les a rencontré au carrefour de sa maison. C'est grâce à cette scène qu'elle a évitée de tomber dans ce phénomène qu'elle-même qualifie de prostitution.

En racontant sa vie antérieure et peu pudique sur sa page Facebook qui lui sert de travail, Lady Alice dévoile un pan sombre de sa vie dans l'intention de faire de la lumière dans le coeur de ces dames qui croient obtenir le bonheur de manière fastoche. Pour une femme, le fait de sortir avec un homme est une chose rationnelle. Le faire pour de l'argent vient entacher le côté logique de la chose, mais, il arrive qu'on se dise que ce n'est pas de la prostitution parce qu'on ne s'arrête pas à des coins de rue pour se livrer publiquement.

Lady Alice explique que dans le succès dont elle jouit actuellement, il n'y a pas de prostitution. Elle a affirmé que le fait de charger du poisson sur sa tête et le vendre est mieux que se faire dévisager par la femme d'autrui, qui soupçonne une relation entre vous et son mari. En tant que personnalité publique et très réputée dans le trading, elle exhorte les filles ivoiriennes à accepter le boulot qu'elles font, même si leur cerveau leur fait croire que c'est un métier rabaissant.


La prostitution a détruit la vie de nombreuses adolescentes, acculées et accablées par les soucis financiers de la vie. Entretenir une relation avec un homme marié peut marcher dans la mesure où l'on se force à se donner une bonne conscience en le faisant. Toutefois, c'est une pratique qui salit le passé et la vie spirituelle. Il faut apprendre à se battre selon les objectifs qu'on s'est fixé. Le courage, la foi et la passion sont les trois valeurs qui aideront à réussir nos projets de manière noble.

News Hub Creator operanews-external@opera.com

Home -> Country