Santé : SOS pour le CHU de Bouaké

News Hub Creator

En dépit de la réhabilitation du bloc opératoire et la construction d’une unité de production (en cours), le Centre hospitalier de Bouaké, ébranlé par la crise politico-militaire (2002-2011), n'a pas connu de grands changements.

Un plateau technique présentant des faiblesses, le seul scanner du CHU en panne depuis 2019, des patients contraints de s’orienter vers d’autres structures sanitaires privées pour des scanners…tel est le visage du CHU de Bouaké (57 ans d’existence) dépeint par son directeur général, Dr Diané Bamourou à la faveur de la visite du ministre Amichia François, président du Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations 2023 (Cocan) lundi 20 septembre dernier.

A en croire l’administrateur, la hiérarchie n’a jusque-là pas donné suite aux requêtes relatives à la condition de cet établissement sanitaire.

Pour rappel, la visite du ministre François Amichia s’inscrit dans le cadre du vaste programme de réhabilitation des formations sanitaires du pays. Si le CHU de Bouaké figure au nombre de ces établissements sanitaires à rénover, ses 45 bâtiments comprenant l’administration et les services médico-techniques attendent une véritable réhabilitation d’autant que le cahier de charge de la Confédération Africaine de Football (CAF) exige un service spécifique.

Cyrille NAHIN 

News Hub Creator contact@operanewshub.com

Home -> Country