Poulet de chair ou poulet africain: voici ce que préfèrent les ivoiriens

yakouser

La viande de poulet est très appréciée en Côte d'Ivoire. La preuve, dans tous les restaurants ou même en bordure des routes, on peut avoir de la viande de poulet, soit braisée ou cuite en sauce ou soupe. Mais en général il y a deux offres. Le poulet dit africain qui provient des élevages villageois traditionnels et les poulets dits de chair qui est le fruit d'élevage moderne.

Que préfèrent les ivoiriens?

Nous avons des éléments de réponse.

Selon un document du Laboratoire de Nutrition et de Sécurité Alimentaire de l'Université Niangui Abrogoua, paru sur le site irrd.org, bien que le poulet de chair ait contribué à améliorer la nutrition des populations ivoiriennes, il est aujourd'hui très concurrencé par le poulet bicyclette et le poulet de brousse qui sont respectivement des volailles issues des élevages traditionnels du poulet africain du Sahel et de la forêt de Côte d'Ivoire. En effet, le poulet de chair sélectionné d'importation est boudé par le consommateur ivoirien qui préfère la chair moins tendre et savoureuse du poulet africain. Ces poulets africains sont mieux appréciés par le consommateur qui reproche au poulet de chair le goût fade de sa viande. La chair est jugée trop tendre, elle se sépare facilement des os après cuisson dans les sauces africaines.

Tout ceci est bien mais étant données la croissance lente du poulet africain, l'offre qui ne semble pas combler la forte demande en protéines animales et le coût du poulet africain, les ivoiriens sont plus ou moins contraints de s'accommoder avec le poulet de chair même s'ils ont une autre préférence.

yakouser contact@operanewshub.com