Le 1er Conseil Scientifique du Centre national de calcul de Côte d’Ivoire (CNCCI) ouvre à Abidjan

Eddydy

« Nous traçons la feuille de route en vue de la dynamisation du centre », selon le Directeur Traoré Issa

La direction du Centre National de Calcul de Côte d’Ivoire (CNCCI,) a organisé, le jeudi 24 juin 2021 au Pôle scientifique et d’innovation de l’Université Félix Houphouët-Boigny sis à Bingerville, un atelier sur le thème : « Redynamisation des Pôles de Simulations Numériques du Centre National de Calcul de Côte d’Ivoire ».

Selon le premier responsable, le Docteur Traoré Issa, l’atelier réunit tous les pôles scientifiques du numérique, à savoir les différents responsables (au nombre de 8) et leurs adjoints qui travaillent au quotidien sur le calculateur.

« L’atelier répond au décret de création du Centre qui institue la tenue de deux (2) Conseils chaque année. Et c’est le premier que nous tenons actuellement avec les différents responsables des 8 pôles scientifiques, leurs adjoints et quelques structures partenaires invitées » a situé d’emblée Dr Traoré Issa, Directeur du Centre.

 Dr Traoré a poursuivi en précisant que « l’objectif de l’atelier est de mettre en place les règles d’accès au calculateur, les règles de stockage » et aussi de définir les stratégies pour « convaincre d’autres partenaires pour qu’ils puissent utiliser le calculateur en toute sécurité ». « Quelles sont les stratégies que la direction du Centre de calcul va mettre en place pour que le calculateur puisse être utilisé au maximum. Aujourd’hui, nous sommes à 15% de son utilisation. Le calculateur est sous utilisé, avec tous les chercheurs mis en place dans les différents pôles. Nous allons mettre en place les stratégies et l’atelier va nous donner une feuille de route qui permettre de mener dans les jours à venir une campagne d’informations et approcher les utilisateurs des calculateurs qui sont dans les universités, les PME et PMI et embarquer également certains projets sectoriels qui font appel au calcul intensif », a-t-il dit.

 Tout en insistant qu’au terme de ce premier Conseil, le principal résultat attendu est la mise à disposition de « la feuille de route en vue de la redynamisation du Centre parce qu’elle nous permettra de communiquer auprès des grands utilisateurs potentiels du calculateur pour leur faire comprendre qu’il y a des possibilités de gagner du temps et faire des calculs sur place en Côte d’Ivoire ».

Dr Traoré a  annoncé, à cet effet, des visites aux chercheurs, notamment aux vices présidents des universités, en charge de la recherche pour leur présenter le calculateur, ses potentialités.

Quant à Docteur Kouadio Kouakou, Enseignant chercheur à l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, participant à cet atelier, les thèmes abordés sont d’un grand intérêt et il reste convaincu que les conclusions des travaux contribueront à donner une bonne lisibilité du Centre national de calcul.

Le Responsable des 8 pôles scientifiques de stimulations numérique (PSN), Prof Oumtanaga Souleymane a pris part à cet atelier.

Edmond kouassi ( Eddydy)

Eddydy operanews-external@opera.com