Tchad : Un président de parti politique hospitalisé après des tortures

L'ÉCLAIRAGE1107-pouréclairer

Le président du parti Réformiste admis à l'hôpital après des tortures

Arrêté le mercredi dernier à N'djamena, au Tchad, au cours de la manifestation de Waki Tama, qui a été interdit par les autorités, M. Yacine Abderrahman sakine, président du Parti Réformiste, a été admis le jeudi 20 mai 2021 au pavillon des urgences de l'hôpital de l'Amitié Tchad-Chine après avoir subi des tortures marquant des blessures sur tout son corps.

La déclaration du président du parti Réformiste

Le président du Parti Réformiste, Yacine Abderrahman sakine, a déclaré jeudi à Alwihda info qu'après son arrestation, <<il a été conduit à un rond-point de la ville et interrogé par des "hauts gradés". Selon lui, ses yeux ont été ensuite bandés par un drapeau avant qu'il ne soit embarqué dans un véhicule à vitre fumé et molesté par plusieurs individus.>>

La réaction de la convention Tchadienne de défense des droits homme.

Il faut dire que cet acte n'est pas du tout apprécié par la convention Tchadienne de défense des droits de l'homme (CTDDH), qui dans un communiqué, déplore les "tortures sauvages" infligés au leader politique du Parti Réformiste.

Source: www.alwihdainfo.com

L'ÉCLAIRAGE1107- pour éclairer les ténèbres

✓ N'oubliez pas de vous abonner si vous êtes nouveau

Partagez et aimez

L'ÉCLAIRAGE1107-pouréclairer contact@operanewshub.com