Sur ce gbaka il est écrit : un coup de téléphone vaut 10 ans d'études. Que pensez-vous?

RichardToty

Dans nos promenades dans la ville d'Abidjan, il nous a été donné de lire sur la portière arrière d'un véhicule en commun appelé communément "gbaka" les lignes suivantes :

"un coup de téléphone vaut 10 ans d'études".

Une manière de faire ressortir que de nos jours l'on n'a obligatoirement plus besoin de faire appel à ses valeurs intellectuelles, voir sa compétence pour exercer un emploi, ou décanter une situation.

Et pourtant la compétence en tant que valeur intrinsèque résulte d'une combinaison de savoirs, savoir-faire et savoir-être mobilisés pour agir de manière adaptée, face à une situation professionnelle donnée, c'est aussi la capacité de mettre en œuvre des connaissances, des savoir-faire et comportements en toute situation d'exécution.

Malheureusement sous nos tropiques, cette valeur qu'est la compétence semble avoir perdu elle-même de la valeur, il suffit juste d'être un fils ou une fille à papa( une progéniture dont le père occupe une haute fonction) ou d'avoir des attaches avec une personnalité politique ou administrative quel soit votre niveau, puis le tout est joué.

En clair, l'accent ne sera plus mis sur votre bagage intellectuel mais plutôt celui qui parraine votre dossier ou votre candidature, la corruption sous une forme voilée a pris ainsi le dessus sur la connaissance et les plusieurs années d'études.

Profitant de cette lucarne, nous disons merci au ministre chargé de la haute autorité pour la bonne gouvernance pour les différents audits déjà entamés pour mettre un frein à la corruption.


RichardToty

RichardToty contact@operanewshub.com