Rattrapage ethnique/Un ex-Collaborateur de Ouattara s’insurge, ce qu'il propose

narco

Rattrapage ethnique dans l’administration

Un ex Collaborateur de Ouattara s’insurge et rejoint Yodé et Siro


  Le rattrapage ethnique est l’une des gangrènes qui minent les pays africains. D’autant plus que lorsqu’un parti accéde au pouvoir, il fait la promotion de ses militants ( personnes proches du pouvoir). Pire lors des concours, la majorité des admis sont souvent des personnes proches du pouvoir en place. Un phénomène décrié par l’opinion. Gnamien Konan ancien ministre du président Alassane Ouattara n’est pas en marge de ces critiques. Il s’est insurgé contre ce phénomène via un tweet ce jeudi 9 septembre 2021 en faisant une proposition.

« Pour lutter contre le tribalisme et promouvoir la réconciliation:

Aucune ethnie ne doit compter plus de 30% des effectifs de l’Administration publique, de la Défense et la Sécurité, tant au niveau des nominations par arrêté que par décret.

Réconcilions d’abord le peuple », a suggéré Gnamien Konan. Une autre sortie de Gnamien Konan qui doit faire école.

 

narco contact@operanewshub.com

Home -> Country